lundi 8 août 2011

la France va perdre son AAA.

And Now All The Whispers, Unfortunately, Are About France

When S&P came to Treasury on Friday and told them of its intent to downgrade the US, the immediate response was, according to POLITICO was: But what about France? France has a AAA rating, but its debt metrics are just as ugly, and it potentially has to shoulder the burdens of the rest of the Eurozone, AND it can't print its own money.
Well the French AAA rating might not last for long.
FT Alphaville cites Gary Jenkins of Evolution Securities who speculates that it's only a matter of time before the AAA-rated sovereigns of Europe find themselves on the chopping block.
Any expansion of the European Financial Stability Fund (which for now is not the plan) would certainly put a huge burden on Europe's "core" -- France and Germany.
Via Bloomberg, UBS' Paul Donovan also thinks France may be the next to lose it.
Meanwhile, the CAC-40 (France's main index) is a big loser on the day, as it's currently down 1.8%.
For more on Europe this morning, see here.

en français dans le texte : la note de la France va être "dégradée".
c'est pour cette raison que Mr Barouin disait être confiant ce matin sur la "note" de notre beau pays !
c'est regrettable que la météo soit mauvaise car nous sommes tous en slip !
ceux qui ont des slips Kangourou avec des "trucs cachés" dans la poche sont les mieux lotis ! (des noisettes pour l'hiver genre écureuil ?...)

Berlin ne veut pas parler d'augmentation du fonds européen de secours : 

Un porte-parole du gouvernement allemand a déclaré lundi que le fonds européen de secours (FESF) devait "rester comme il est", face aux appels à l'augmenter pour faire face à la crise à la dette.
Le porte-parole du gouvernement allemand a par ailleurs indiqué qu'il n'y avait "rien de changé" aux décisions prises lors de ce sommet, qui prévoient notamment un élargissement des compétences du Fonds européen de stabilité financière (FESF) pour lui permettre d'acheter des obligations publiques de pays en difficulté sur le marché secondaire.

Si la France a déjà annoncé une session extraordinaire de son Parlement du 6 au 8 septembre, le porte-parole du gouvernement allemand a lui refusé de se prononcer sur l'éventualité d'une initiative semblable en Allemagne et rappelé que la décision revenait aux députés eux-mêmes.
Le porte-parole a enfin indiqué que la chancelière Angela Merkel était "revenue à Berlin comme c'était prévu" mais assuré qu'elle "n'interrompait pas ses vacances" qui doivent durer jusqu'à la fin de la semaine.
AFP le 08/08/2011

Angela ne veut pas payer.
ça a du être sympa les "conversations téléphoniques" entre chefs d'états européens ce week-end !
N.B. : vu la gravité de la situation, ils sont tous restés où ils étaient.
ils se sont juste téléphoné.....ça rassure qu'ils aient encore un forfait !