mardi 9 août 2011

GDF sans le "F".

Sarkozy privatisation de GDF- Il disait...

VIDEO Offerte par STEPH 

 

GDF SUEZ réaffirme ses objectifs 2011 :

 Les points forts de la valeur
- GDF Suez est le premier opérateur gazier en France et le deuxième producteur mondial d'électricité ;
- Le rapprochement de ses activités non européennes avec celles d'International Power en fait également le plus grand exploitant de centrales électriques dans le monde ;
- GDF Suez est très implanté dans les zones en forte croissance (Moyen-Orient, Amérique latine, Asie) ;
- La diversité de ses métiers, sur l'ensemble de la chaîne énergétique, ainsi qu'un modèle économique qui combine activités régulées et concurrentielles, assurent une certaine visibilité des résultats ;
- Le groupe s'est fixé un plan d'investissements ambitieux, qu'il met méthodiquement en oeuvre ;
- Le groupe bénéficie d'un bilan solide, qui le met à l'abri de cessions d'actifs dans l'urgence ou d'opérations de recapitalisation, le point faible de beaucoup de ses concurrents ;
- L'action offre un rendement élevé (environ 6%).

Les points faibles de la valeur
- Le groupe est très dépendant de son marché domestique ;
- Les objectifs ambitieux qui avaient été fixés pour 2011, à savoir essentiellement un EBITDA de 17 à 18 milliards d'euros, ont été reportés ;
- GDF Suez pâtit d'un retard dans le nucléaire par rapport à EDF, qui a quatre à cinq ans d'avance sur ses concurrents ;
- Un risque politique est attaché au titre car les tarifs de gaz pratiqués par le groupe dépendent des décisions de l'Etat français, souvent peu lisibles en la matière ; les investisseurs ont surtout l'impression que quand des règles sont fixées, elles ne peuvent finalement pas être considérées comme définitivement établies ;
- La valeur est à la peine en Bourse. Le secteur des « utilities » ne séduit pas les investisseurs.

................

GDF Suez s'allie avec le chinois CIC, maintient son objectif 2011 sous condition :



Le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, le 8 avril 2011 à Montoir-de-Bretagne
© AFP/Archives  Frank Perry
Le groupe français d'énergie GDF Suez a annoncé mercredi avoir signé un protocole d'accord avec le fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC) prévoyant l'investissement de 2,9 milliards d'euros.
Le groupe a par ailleurs maintenu sous condition son objectif financier 2011 après des hausses proches des attentes de 8% de son chiffre d'affaires et de son bénéfice brut d'exploitation (Ebitda) au premier semestre.
En vertu de l'accord adopté mardi soir par le conseil d'administration, CIC doit investir 2,3 milliards d'euros en échange de 30% de la branche d'exploration-production de GDF Suez, et prendre 10% dans une usine de liquéfaction à Trinité-et-Tobago contre 600 millions, indique le groupe français dans un communiqué.
article

lire : les USA investissent...ET FIN du SERVICE PUBLIC !
GDF devient GD"C" ou GD"US". 
bien regarder la Vidéo de Steph, Savoureux, avec le recul