vendredi 19 août 2011

Crise donc Féodalité

L'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), Jürgen Stark, dit "prendre au sérieux" les signaux de tension sur le marché interbancaire européen, tout en assurant que la situation était moins grave qu'en 2008.

L'économiste allemand a par ailleurs exprimé son scepticisme face à la création éventuelle d'obligations communes aux pays de la zone euro, ou "eurobonds."
"C'est une solution de façade qui envoie les mauvais signaux", a-t-il estimé.
"Nous aurions besoin d'une Constitution européenne avec des transferts de souveraineté de tous les pays. Alors des eurobonds auraient du sens", a dit M. Stark.
article complet 
 
heureusement que des comètes (cf.: internet) vont s'écraser sur la terre et achever le tourisme de la classe moyenne.
en effet quel passeport "européen non souverain" prévoient ils ? 
un "SOUS passeport américain" ? 
je le crains. inféodés nous fumes créés, leurrés nous disparaîtrons.
sinon, il reste la lutte.