mardi 9 août 2011

Consanguinité et Carabistouilles : l'Echiquier de l'Empire


Geography of US Personal Consumption Expenditures, 2010


When You Buy "Made In China", Most Of Your Money Actually Goes To .......................................America ! normal !


idem pour les européens.
les esclaves (plus 20 % sur certaines denrées alimentaires, 6% d'inflation le mois dernier) chinois enrichissent les américains avec la complicité bien rémunérée de leurs dirigeants politiques.
une petite "émeute" pour lâcher un "état d'urgence" et l'affaire est dans le sac ! (même méthode sur tous les continents).
......pas de souci, tout est sous contrôle.
B.I.

et dans le texte ci-dessous, remplacer "CHINE" par "USA/ROPE".
ça prend tout son sens. vraiment, essayez !

Souvent eux-mêmes alimentés par l'argent du pétrole et du gaz, les fonds souverains accroissent leur emprise sur le secteur stratégique de l'énergie dans le monde, comme l'illustre l'alliance qui devait être signée mardi entre le Français GDF Suez et le Chinois CIC.
Le géant gazier et le fonds chinois doivent officialiser d'ici mercredi un partenariat qui prévoit notamment une prise de participation minoritaire dans la branche exploration-production de GDF Suez, selon une source proche du dossier.
Pour les fonds de pays riches en hydrocarbures (Koweït, Norvège, Emirats Arabes Unis, Qatar...), l'énergie s'impose comme un secteur de prédilection parce qu'il est un terrain connu et sûr à moyen terme. Pour ceux qui n'en ont pas ou peu, Chine en tête, c'est une voie d'accès, soulignent les analystes.
"Dans le cas de GDF Suez, il est assez clair que les Chinois veulent avoir accès aux ressources énergétiques, étant donné leurs énormes besoins. Et à l'inverse GDF veut avoir accès au marché chinois", observe Colette Lewiner, directrice énergie du cabinet Cap Gemini.
"Mais de façon générale, en investissant dans l'énergie quand on a un raisonnement de fonds souverain, c'est-à-dire un raisonnement à moyen terme, on est sûr de ne pas se tromper. Les besoins vont être de plus en plus importants alors qu'on sait que les ressources sont limitées", souligne-t-elle...............................

..........................................Le partenariat a suscité les critiques du syndicat CGT, qui a dénoncé un "dépeçage de l?entreprise historique Gaz de France" avec la filialisation prévue de sa branche exploration-production.
Plusieurs responsables gouvernementaux en France s'étaient également inquiétés par le passé de l'influence croissante des fonds souverains dans des secteurs stratégiques.

se souvenir que les américains historiquement n'exploitent pas leur réserves de pétrole.
ils préfèrent l'"acheter"...hum, hum, (une toux nerveuse). ....disons "à tout prix".


article complet