vendredi 8 juillet 2011

les dettes : "panpan qq" ! ou "des dirigeants indigents".

«Il faut empêcher les personnes endettées de prendre le crédit de trop»

article complet 

 Dans votre rapport annuel 2010 publié jeudi vous notez une augmentation de plus de 15% des dépôts de dossiers de surendettement depuis 2008. Comment expliquer une telle hausse?

Il y a une tendance à l’augmentation du surendettement depuis plusieurs années, notamment à cause de l’augmentation des prix immobiliers. De nombreuses personnes s’endettent beaucoup et longtemps pour acheter un logement.
Parfois, ils n’ont pas prévu des dépenses courantes dans leur budget, comme les charges qui augmentent beaucoup, et empruntent juste pour assurer leur niveau de vie. Il est très facile de prendre un crédit à la consommation sans justification, on peut même le faire sur Internet. La crise a bien sûr accentué ce phénomène, avec des personnes qui perdent leur emploi ou travaillent à temps partiel et contractent un crédit pour leurs dépenses courantes et non pour investir. L’engrenage commence quand on décide d’en prendre un autre pour rembourser le précédent.

MDR !!!!!!! là, ils parlent de nos gouvernants qui comptent financer une dette qui n'existe pas par des impôts payés par des chômeurs exangues qui se nourrissent à coups de junk food et se retrouvent à l'hôpital sans mutuelle !
qui s'est endetté pour RIEN ? pendant des années, en faisant payer le mouton ?
le mouton voulait la bergerie. il aura l’abattoir si ce n'est déjà fait ! poursuite des idioties :


En attendant de nouvelles mesures, comment éviter aujourd’hui le surendettement?
L’idéal est bien sûr d’intervenir le plus tôt possible. Il faut faire de la prévention et de l’éducation budgétaire, qui restent très peu développées en France. Les personnes qui souhaitent contracter un crédit doivent savoir faire leur budget et connaître la part entre leurs charges fixes, leurs charges courantes et leurs charges occasionnelles. Quant aux personnes endettées, il y a de premières réponses simples à mettre en place, comme adapter ses moyens de paiement à ses dépenses ou ajuster  les dates de prélèvements. Le dépôt de dossier à la Banque de France doit rester l’ultime recours.

juste changer Banque de France par FMI ! et leur filer des claques et des bonnets d'ânes !

nous sommes "dirigés" par des imbéciles avant tout. 
voleurs, menteurs, meurtriers ça vient simplement par manque d'imagination et incapacité intellectuelle.