jeudi 28 avril 2011

l'illusion des marchés boursiers ou qui tient la manette de jeu ?

  • MoneyWeek le 28/04/2011 à 11:29

Les robots ont pris le contrôle du CAC 40 : 

Les Echos de mercredi nous apprennent que la moitié des ordres émis sur le CAC 40 sont en réalité passés de façon automatisée. Citant une étude confidentielle des services de surveillance de l'Autorité des marchés financiers (AMF), le quotidien explique même que trois sociétés seulement sont responsables de ce "trading de haute fréquence". Les traders sont remplacés par des robots, sans que personne ou presque ne s'en inquiète.

C'est ce qu'on appelle le trading de haute fréquence. Grâce à des algorithmes très sophistiqués, des programmes informatiques achètent et revendent des actions dans un temps très court (de l'ordre du millième de seconde) pour profiter de micro-variations sur la valeur des titres. Multipliez l'opération des millions de fois par jour et vous comprenez le potentiel de gain que représente ce brassage d'argent. Ce qui veut dire que les meilleurs niveaux, les meilleurs seuils de vente ou d'achat, sont toujours pris par les robots : vous n'avez aucune chance de les battre sur leur terrain.
les robots traders ont aussi un point faible : ils ont besoin de volume pour opérer. La plupart d'entre eux sévissent sur le Forex, l'obligataire, le pétrole, les indices et certaines grandes capitalisations. Mais ils n'iront jamais sur les valeurs peu volumineuses comme les mid et small caps.
N.B. : hier matin sur le cac 40 par exemple aucun volume...
moins de traders c'est peut être une économie de fonctionnement.


à qui appartiennent ces "robots" ? that is the question