dimanche 10 avril 2011

la france une dictature programmée


 la vidéo = la théorie,
les guerres de libération démocratiques = les moyens de la pratique.


La statégie du choc : abattre les nations pour un marché libéré.
Abattre la lybie  ou la cote d’ivoire c’est abattre la France et les états européens.
Effectivement kadafi va « envahir » paris ! (cf. : billet du 1° avril).
Lampedusa en est l’exemple.
Les « démocrates européens » ont tous déclaré ne pas vouloir « accueillir » les tunisiens et lybiens et tchadiens, etc…qu’ils disaient soutenir dans leur lutte « so cute », » so face book », tellement « surprenante et courageuse ».
La cote d’ivoire, la lybie détruites. Par principe n’existeront plus. Bis repetita : Ouatara travaille pour le fmi. Et la banque mondiale.
Abattre les états consanguins avec la France ou l’europe comme la cote d’ivoire et la lybie c’est détruire à coups d’euros investis dans les « attaques » militaires non chiffrées  les liens économiques de la France et l’europe avec ces pays. C’est « redistribuer » les cartes.
Est-ce pour le mieux-être des lybiens, des ivoiriens, des afgans , des irakiens, des français, des européens, des américains ?
Dans un monde  tout démocratique, l’entreprise prendra tous les pouvoirs. Les ong seront la voix de la majorité silencieuse.
Il ne restait que quelques ilots de résistance étatique. Ensuite on peut toujours glauser sur le fondement de ces gouvernements, c’est un débat dépassé.
Les « guerres » de libération détruisent ces états. Les entreprises privées reprendront les richesses à leur compte. Fin de l’histoire.
La planète entière est uniformisée.
Sous nos yeux la France disparait. En tant que nation. L’état disparait. (voir justice, école, sécu..etc.)
Donc l’état providence. Donc les protections sociales.
Qu’est ce qu’il reste à détruire de la France : ce qui reste du système social.
Notre prézzzzzident ayant détruit absolument TOUT y compris SON propre parti il ne lui reste qu’à mettre en place un état d’urgence lié à ses interventions militaires non votées,
pleurnicher que les méchants se vengent aveuglément de son désir d’apporter la « paix et la justice » en Afrique.

Faire régner la peur des représailles terroristes ou faire monter les tensions entre communautés en banlieue par exemple pour déclarer l’état d’urgence.
Je note avec tristesse que le « couvre-feu » pour préserver le 92 des exactions des mineurs ( ????!!!!) est passé comme une lettre à la poste alors que, vraiment, c’est du grand n’importe quoi !
S’il continue comme ça il n’a pas à craindre pour sa réélection.
Il sera dictateur avant la fin de son mandat.
Rémunéré par la « libre entreprise » à la hauteur de ses efforts pour l’avoir promue dirigeante exclusive des institutions dont les frais sont acquittés par les impôts des concitoyens français.
 ci joint quelques vieux fondamentaux, les dates parlent d'elles mêmes...
ça se nomme "le sens de l'histoire" !
et "comment penser autrement", c'est impossible:

c'est donc une guerre au service des industries pétrolières, des entreprises contre les états.
les citoyens (passeport) sont en guerres avec les entreprises (sans passeport).