mercredi 13 avril 2011

gaz de schiste (3) = DEGAGEZ !

je suis dans la france profonde ...où toute une vallée va être forée, donc polluée, pourrie.

la rivière dont l'eau est claire et (encore poissonneuse) sera morte.


cette france profonde est peu peuplée, actuellement le gouvernement fait "marche arrière", mais ...élections obligent !
où je suis les habitants ne savent RIEN sur ce qui les attend. Seuls quelques un se sentent concernés. l'information est très difficile à trouver. les lieux, les entreprises, le calendrier, etc..les "élus" ne laissent rien filtrer....et c'est par grennpeace que j'ai eu les infos (communes concernées, et le noms des bénéficiaires des concessions d'exploration, c'est tout !).



 PARIS – En agitant la menace d’un litre de super à 2 euros, la filière du pétrole plaide pour qu’on la laisse investir plus dans la recherche d’énergies, notamment dans les pétrole et gaz de schiste, au moment où le gouvernement veut interdire ces hydrocarbures non-conventionnels.
Le PDG de Total, Christophe de Margerie, a mis le feu aux poudres mardi en jugeant inévitable que le litre de super crève le plafond sans précédent de 2 euros, dans une interview au Parisien. « Cela ne fait aucun doute », a-t-il répondu à la question de savoir si un tel scénario était « inéluctable ». « La vraie question, c’est quand? Il faut espérer que cela n’arrive pas trop vite, sinon les conséquences seront dramatiques », a-t-il affirmé.
« La France, qui importe 98% de son gaz et 99% de son pétrole, doit pouvoir développer les nouvelles technologies de recherche », dans ce contexte, « se priver du pétrole et du gaz de schiste n’est pas très raisonnable ».
Source 20minutes