jeudi 21 avril 2011

FUKUKAKA : stabilite du mensonge dans la folie, exemplaire !

http://fukushima.greenaction-japan.org/2011/04/21/antoyo-keizai-online-reports-serious-radioactive-contamination-levels-beyond-the-30km-evacuation-radius-around-the-fukushima-nuclear-plant/

sérieux niveaux de contamination radioactive au-delà du rayon de 30 km autour de Fukushima
Un article le 14 avril dans la ligne Toyo Keizai rapports graves niveaux de contamination radioactive au-delà du rayon de 30 km autour de l'évacuation de l'usine nucléaire de Fukushima.

Des données récentes recueillies par le professeur Tetsuji Imanaka de l'Université de Kyoto Institut de recherche du réacteur, dans le domaine de Magata Iidate (40 km de la centrale) ont montré des niveaux de rayonnement cumulé atteint 95 millisieverts. Japon sûreté nucléaire orientations de la Commission obligent les gens à se réfugier dans des bâtiments en béton ou d'évacuer lorsque les niveaux cumulatifs atteignent plus de 50 millisieverts de la radioactivité.

et :

http://www3.nhk.or.jp/daily/english/21_20.html
TEPCO estimates 520-ton radioactive water into sea 

Tokyo Electric Power Company dit des substances radioactives qui ont fui dans la mer à l'usine de Fukushima endommagé plus de six jours à partir du 1er avril sont estimées à 4700 térabecquerels. Ceci est 20.000 fois plus que la limite annuelle permise dans le complexe.

Lors d'une conférence nouvelles jeudi, Tokyo Electric a déclaré qu'il a calculé le montant total de l'eau qui s'est infiltrée en supposant que la fuite a commencé le 1er avril. La fuite d'eau contaminée provenant d'une fosse du réacteur numéro 2 a été trouvé  le 2 avril et a été arrêté quatre jours plus tard.

http://www.rtl.be/info/monde/international/790525/fukushima-le-rainbow-warrior-de-greenpeace-sur-place-pour-mesurer-la-qualit-de-l-eau


 "Le Japon dépend très largement de l'océan pour se nourrir. Etant données les fuites continues d'eau radioactive dans l'environnement marin (...), il est crucial que des tests indépendants soient menés à bien", a souligné Greenpeace Japon dans un communiqué. L'organisation écologiste précise qu'elle a informé la gouvernement japonais de cette mission dont l'objectif est d'évaluer, en examinant la faune et la flore marine, "la véritable portée de la contamination et les impacts possibles sur la santé publique et la chaîne alimentaire"

 --------------
dernière nouvelles ou : NADA!
pour le moment : on ne sait rien mais on dit tout !
en attendant une "fuite" de vérité !

rectification et merci Maha pour cette bonne nouvelle ! :

 The Nuclear and Industrial Safety Agency a déclaré  que des barres de combustible nucléaire dansles  réacteurs numéros 1 et 3 réacteurs de la centrale de Fukushima touchés par le séisme, sont soupçonnés d'avoir partiellement fondu.
 L'agence pense maintenant  que les barres de combustible ont fondu en raison des niveaux élevés de rayonnement détecté aux réacteurs 2 et 3.
 20.04
http://enenews.com/japan-nuclear-agency-finally-admits-fuel-melted-reactors-1-2-3

ils pensent et soupçonnent beaucoup...et on sait que la réalité dépasse toujours la fiction !.