dimanche 20 mars 2011

sans commentaire mais toujours l'Alybie on mesurera les concéquences plus tard, comme dans tous les autres domaines...


Marine Le Pen plane sur les élections cantonales

France | L’ultime scrutin avant la présidentielle 2012 ne passionne guère les électeurs. Mais une rude bataille s’annonce dans l’Ain. Dimanche à 12h00, le taux de participation dans l'Ain est estimé à 21,8%. 

(http://www.tdg.ch/files/imagecache/468x312/story/marinelepen.jpg)
La scène illustre la popularité de l’une et l’impopularité de l’autre. Nombre de candidats du Front national aux élections cantonales françaises ont choisi Marine Le Pen comme seule figure de leurs affiches, alors que ceux de l’UMP s’interdisent toute allusion à «leur» président, Nicolas Sarkozy. Même le sigle de leur parti n’apparaît pas sur le matériel de propagande. Tous ou presque se dissimulent sous des noms de listes neutres....
les frontistes seront en mesure de faire valoir leur pouvoir de nuisance, surtout vis-à-vis de l’UMP, dans 198 cantons (sur 2023 renouvelables) où ils devraient atteindre le seuil de 12,5% des inscrits nécessaire pour se maintenir au second tour. Dans une étude Louis Harris sur les intentions de vote, 32% des personnes interrogées envisagent de voter pour un socialiste, 28% en faveur d’un candidat UMP et 15% préfèrent voter pour le Front national.

le tribune de genève