samedi 26 mars 2011

l'Alybie ou la trahison de l'armée française par la démocrassie.

 début d'analyse

 Libye: Nicolas Sarkozy, vers la trahison des intérêts de la France et de l'Europe

S'il y avait la moindre vérité dans les préoccupations "humanitaires" et "démocratiques" du discours légitimant l'intervention occidentale en  Libye, nous verrions la même exigence s'imposer pour le Yemen, Bahrein, Oman ... où des civils sont également tués par les forces des dictateurs au pouvoir semblables à Kadhafi. 

La décision d'attaquer la  Libye n'est que le dernier avatar d'un Occident qui s'effondre sous le poids de ses dettes, de sa perte de légitimité morale et de l'absence de dirigeants politiques d'envergure. Suivre Obama, Cameron ou Sarkozy, c'est suivre des dirigeants sans vision d'avenir, sans convictions politiques et sans crédibilité démocratique. Tous les trois font face à des opinions publiques négatives au vu de leurs bilans et décisions désastreuses pour leurs pays.
Le premier n'a même pas été capable de fermer Guantanamo, le second détruit soigneusement l'intégralité du système social et public du Royaume-Uni ainsi que ses forces armées (ironie quand on le voit jouer au chef de guerre), et le troisième a même réussi le tour de force de détruire l'UMP, le parti qui l'a fait élire et qui est désormais en plein effondrement devant le Front national. Ces trois hommes, ces trois faux leaders, ne pouvaient que conduire à leur perte ceux qui leur ont fait confiance. 
Nous en avons hélas un nouvel exemple avec l'action militaire sur la  Libye, décidée pour "sauver" des "rebelles" que personne ne voit jamais: où sont les images de foules à Benghazi comparables à celles qu'on a vu à Tunis ou au Caire, et qu'on voit à Bahrein, à Saana? ..., avec un "soutien du monde arabe" qui se limite au Quatar (et qui désormais se heurte à l'opposition de la Ligue arabe).
Propagande médiatique matraquée à longueur de médias, absence de preuves, manque de légitimité de l'intervention, volonté de l'utiliser pour de nombreux motifs cachés, le moindre n'étant pas la soudaine disparition du risque nucléaire japonais des médias occidentaux.
NewropMag

ma petite analyse :
 
1 ne regrettons pas g.w. busch il ne nous a jamais quittés !

2 l'armée française, l'armée du peuple français risque d'être détruite par le manque de moyens relatif au coût de l'opération militaire. elle sortira "rincée" de l'Alybie ! et sans budget supplémentaire.

quid de cette armée issue de la révolution française dépouillée de toute crédibilité ?

après la destruction de l'Education Nationale, de l'hôpital, de la Justice, la destruction de l'armée française signe la fin du processus :

la destruction programmée de la France ! 

Affiche scolaire « La déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1789 » signée Fournigault et datant de 1905.
On devrait faire apposer une affiche de ce genre dans TOUTES les classes de TOUTES les écoles publiques de France, de l’école primaire jusqu’aux universités.
en détruisant les moyens du pays on détruit les buts de sa constitution !

ci dessus la déclaration des droits de l'homme et du citoyen affichée dans les classes primaires jusque dans les années 1970 !