samedi 19 mars 2011

ALYBIE (voir : tapis, happy end, moon walker, 220 vlts, médias, amour universel)


Ce matin : en boucle aux  « infos » :
1-      1-Au japon on a remis l’électricité sur le site nucléaire.
Bonne nouvelle mais personne ne sait ni où ni comment !
Encore moins pour QUOI faire.
2-    2-  Kadafi est un menteur qui n’a pas cessé le feu contre les insurgés démocratiques armés.
Et donc la police des bonnes mœurs mondiale n’est pas contente ! elle veille « au grain », dans l’intérêt de tous.
tous c’est nous :  les démocrates de tous les pays, unis dans la lutte contre l’obscurantisme et la désinformation !
vous avez dit : désinformation, c’est un mot qui a disparu, n’existe plus !
il s’agit au pire d’un « manque » d’information et de mesures.
Mesures de la radioactivité, mesures du degré d’asservissement des peuples aux dictateurs.
Par exemple « on » a du mesurer pour nous, qu’en côte d’ivoire le peuple est moins malheureux qu’en ALYBIE.
Ou qu’en Haïti le peuple gracieusement hébergé par la communauté internationale (dans des campements) ne nécessitait pas une intervention sanitaire d’urgence suite aux 800.000 porteurs du choléra dispensé tout aussi gracieusement par la même communauté internationale. Dans un effort de partage salué de tous. Tous, c’est toujours nous !
Quid des yéménite, bahreïni tes ? ils n’ont besoin de rien.
On a mesuré pour nous que le taux de radioactivité de la centrale « endommagée » ne nécessitait pas de s’affoler plus que ça !
L’AIEA, verra……………lundi !
Ce samedi : va-t-on mettre « la poussière sous le tapis » ?
En attendant la pleine lune qui :
1-      1-Va peut-être « casser la baraque », (explosions en chaîne comme la compassion)
2-      2-Relèguera le problème kadafi au 20° rang des préoccupations des démocrates/consommateurs/bien-pensants/compassionnels
Où en attendant une « happy end » du magnifique film hollywoodien en ce moment sur nos écrans.
1-      1-Finalement : les pompiers vont « mater » le feu ( ?) de la centrale japonaise !
2-      2-Kadafi va rendre les armes, sa folie ( ?)  « matée » par la force de la démocratie !
SORTEZ VOS MOUCHOIRS ! dans les deux cas de figure !