jeudi 18 juin 2020

« Quand Google te demande quelque chose, tu obéis ».


Je ne suis pas toujours, loin s’en faut, d’accord avec sa façon de présenter les choses.

Mais là, je lui donne raison. C’est Google qui décidera du vainqueur des élections présidentielles américaines.

Ce sont les commentaires libres, ouverts sans censure, qui ont présidé à la démonétisation de ZH.

Les gens se permettaient de s’exprimer librement. Ce qui, chacun le sait maintenant, est purement interdit. Google déréférence les sites pour faire taire les commentateurs.

Google bénéficie de l’immunité totale devant le congrès...

8 commentaires:

  1. Il faut reconnaître que les commentaires libres quelquefois méritent d'être elimines

    Que dit la charte ?

    Et je ne vois que ça. Bon en général je zappe mais waouh !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'interdiction est inutile.
      Bcp de gents s'interdisent d'eux memes.
      Observer les comportements (sans juger)est une source pour se comprendre.
      jsp

      Supprimer
    2. Qui décide Mila ?

      Supprimer
    3. Ceux qui laissent des commentaires injurieux.

      Tu veux une capture d’écran des commentaires non publiés ?

      Supprimer
    4. Celui qui se fait injurier copieusement pour seulement donner son avis.

      Ce serait peut être interressant de publier les commentaires non publiés Wendy.

      Moi je ne décide de rien je constate tout simplement

      Supprimer
    5. Ils sont tellement... tellement... que j’hésite...

      Supprimer
  2. Le Conseil Constitutionnel retoque la loi Avia.

    Quand Le Conseil Constitutionnel te demande quelque chose, tu obéis, Laeticia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vanessa Paradis - Joe Le Taxi

      https://www.youtube.com/watch?v=Ulay2FvUEd8

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.