jeudi 18 juin 2020

Dijon, la justice a été rendue.


Ils ont trouvé un compromis, appliqué une sanction et fixé le montant des dommages et intérêts.

Rappel historique :



Vladimir Poutine en septembre 1999, lors d’une conférence de presse à Astana, la caiptale du Kazakhstan. Il était alors le Premier ministre de Boris Elstine et venait de lancer une «opération antiterroriste» plus connue comme «deuxième guerre de Tchétchénie».
Source

De là à dire que la fr-nce est un shit-hole il y a un pas que je ne saurais franchir...