jeudi 28 mai 2020

« that’s all folks ! ».

Libérés, délivrés !

Tout ça pour ça ? Non, évidemment.

Quelque chose s’est passé, mais quoi ?



Perdons-nous en conjectures.

« L’essentiel est caché ». *Esther.

(*Pourim 2020. (9-10 mars). Non, rien... L’occident fut bouclé après la fête.

Caché, cacher, casher, cash...

On a enfermé les peuples sans rien savoir, on les libère sans en connaître davantage !

Ébouriffant, non ?

Rappel de la seule chose que nous n’ayons jamais comprise :



De la gestion de pénuries. Rien d’autre.

Hâ ! Si ! On a compris que nous étions ruinés collectivement et individuellement aussi parce qu’on ne peut s’extraire de son environnement.

On a perdu définitivement foi en la science qui nous a dit tout et son contraire et dans les chiffres issus des officines toutes corrompues par le pouvoir de la finance.

Quelqu’un avance masqué protégé par le voile de la confusion.

Bien... next ! ?

(Un article-archive du 09/03/20, au hasard, vraiment au hasard juré-craché. Parce que notre mémoire vive est totalement saturée et que notre disque dur vérolé monte en température.)


« Allez, croissez et multipliez ! ».

On vit une époque formidable !

[Le COVID-19 (Coronavirus) pourra-t’il disparaitre sans vaccin ? Les 
pandémies n'ont rien de nouveau. Dans l'Ancien Testament, les livres du 
Lévitique et des Nombres abordent la nature impure et contagieuse...

12 commentaires:

  1. En tous cas ça va étre une hécatombe pour les TPE et PME. Macron nous a détruit nos emplois. Malgré le déconfinement, aucune reprise. Ces cons de français ont engraissé les multinationales pendant le confinement et persistent aprés alors qu'il aurait fallu boycotter. Bref

    RépondreSupprimer
  2. C'est étrange, depuis que les femmes sont obligés de porter des masques leurs regards se font plus intense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu phantasme pas un peu, la ?

      Supprimer
    2. Oui mais je porte un débardeur.

      Maintenant que je peux sortir avec mon amoureuse chérie il faudra que je dise aux femmes dans la rue de ne pas me regarder ainsi.
      Sinon ça ira mal elle a du caractère

      Supprimer
    3. les regards plus intenses? On ne doit pas voir la même chose! Les yeux des masqués sont remplis de peur. Autre détail: la bouche symbolise le cœur. Maintenant que le planète est devenue une folle masquée le cœur a beaucoup de difficulté .
      La diablerie qui remplit les cerveaux va bientôt devenir réelle quand l'économie occidentale va assécher les moyens d'existence. Les masques tomberont et la faim qui tordra les boyaux se verra sur les visages .
      Oui c'est bien vrai que les regards deviendront plus intenses.
      K

      Supprimer
  3. Bientôt 2 milliards de chômeurs selon le Boston Consulting Group :

    https://fr.sputniknews.com/international/202005291043859668-pres-de-2-milliards-de-personnes-vont-perdre-leur-emploi-ou-passer-en-temps-partiel-a-cause-de-la/

    ça va twister !

    De toutes façons, la pandémie s'est développée selon la logique de la vague financière et économique, pas celle d'une contamination intraspéciste.

    La côte ouest US aurait du se faire striker en premier, bien avant tout le monde, la Chine en face.

    Les pays sur la ligne globaliste bancaire transhumaniste ont été les plus confinés.

    Aux USA, les démocrates ont été les pires pour faire chier Trump, qui vient de signer un executive order d'anthologie sur les GAFA avec rappel du 1er amendement.

    Nous on a la loi Avia en sortie de COVID.

    Paris reste bouclé, on a peur du retour des GJ.

    Pas de traitement universel, mais une obéissance variable aux labos et un bouclage proportionnel à la côte de popularité du pouvoir.

    Plus t'es dans les choux, moins t'es légitime, et plus tu boucles.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut que tu devienne une esclave, Wendy.
      C'est pour ton bien.

      Supprimer
    2. L'affaire de Trump aura peut-être des répercussions sur la loi Avia. J'aimerais bien pouvoir réutiliser des mots interdits par le politiquement correct soviétoïde. :)

      Supprimer
    3. Va falloir la jouer plus fine. Les diatribes ouvertes, c'est terminé.

      En revanche, réactiver l'humour soviétique fait des ravages.

      "Un peintre abstrait marche dans les rues de Moscou. Il est suivi par deux figuratifs en civil".

      "Accoudés au comptoir du bar, 3 ouvriers hongrois boivent un café. Le premier se racle la gorge et dit "Eh oui!". Le second toussote à plusieurs reprises et fait "Ah oui!". Le troisième, lui, se fâche tout net : "Camarades, si vous commencez à parler politique, je m'en vais"."

      L'humour caustique à la Prescovitch, du voisin du dessus de "SOS Détresse Amitié", va falloir s'y faire.

      Coluche a piqué quelques blagues : "que se passerait-il si la Yougoslavie parvenait à établir le socialisme autogestionnaire au Sahara ?

      C'est simple, le Sahara commencerait à importer du sable."

      De A & P Meyer, "le communisme est-il soluble dans l'alcool", 1978.

      Tof

      Supprimer
    4. Certains avaient déjà essayé en entartant BHL. :)

      Rien ne remplace le fait de dire les choses avec les bons mots. Mais il faut assumer le goulag par la suite. ^^

      Supprimer
  4. De moins en moins de travail (remplacé par la tech,le progres)et les gents se plaignent hahahahahh.
    C'est vrais que l'école sert à former des esclaves professionnels malléables et surtout coupables d'etre au chaumage/sans travail,inutiles et profiteurs.
    Tout un systeme basé sur la soumission aux exploiteurs jalousés,enviés.
    50 Millions assujettis aux foodstamp et ca MARCHE.
    Plus d'argent liquide,FOODSTAMP généralisé comme moyen d'existence et d'échanges GARANTIS par l'ETAT,la sécurité alimentaire pour tous feras le bonheur obligatoire.
    jsp

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.