jeudi 28 mai 2020

« Libérer les énergies », slogan et psychologie sociale.

Voilà d’où ça vient. La racine.

« Tu veux être un être de lumière ? »

« Libère tes énergies ».

Ce n’est pas pour rien que les USA /Canada et d’autres ont fait tant d’études comportementales dès l’après dernière guerre mondiale.

Si le but était de construire la paix à marche forcée par l’Europe et la mondialisation en s’appuyant sur l’ingénierie sociale c’est une grande réussite !

Tout est dans tout. Le devoir de mémoire karmique et le devoir de mémoire se rejoignent dans le haut astral, je n’en doute pas.

Mémoire perdue, du reste, diluée dans « le bien-mal », le on-off propagandiste et la baisse terrible du niveau de connaissance académique.

Au diable la raison pourvu qu’on ait le cœur !

Avoir du cœur ? C’est très relatif par rapport à l’exigence d’un théorème.
Mais on s’en fout du relatif !

On s’en moque ! L’essentiel c’est de se « ressentir » comme une « bonne personne » sans connaître les buts de ceux qui jugent, ni leurs critères de sélection !

C’est magnifique en plus d’être magique ! Avec 2 de QI, tu peux éclairer le monde de ton aura bienveillante !

Je subodore des redescentes d’acide (ascorbique) sévères !

« Parce que c’est notre projjjjeeeeetttt ». En même temps. C’est une emprise sectaire.

Pas de bourreau sans victime, pas de gourou sans adeptes. Allô, Nietzsche ?







[Les adeptes à 7:56.
La manipulation du comportement à 26:14.
Le vrai-faux gourou et ses adeptes, désopilant, cynique, cruel, et amer...: à 38:00 environ.
Netflix a fait au sujet de Vikram un documentaire Inquiétant...].