mardi 19 mai 2020

L’enterrement de la souveraineté c’est 500 milliards d’€.



Un petit coucou en passant, une semaine très chargée !

Portez vous bien !

Mais aussi, Paul Jorion sur le nucléaire ☢️ :



Un rappel bien salutaire en ces temps troublés.

(Temps troublés signifient « tout peut arriver »).

10 commentaires:

  1. De retour sur Paname.

    De chez moi, d'un côté l'école maternelle : 5 pauvres moutards sur les 60 habituels qui occupent la cour, socialement distanciés, 2 nanas qui surveillent et les empêchent de se toucher, tous les aggrets fermés par du ruban, la cour passée au Kärcher après la récré.

    Juste triste à mourir, envoyer ses mômes à l'école comme ça ? Même pas en rêve !

    C'est maboule land !

    De l'autre côté, un petit square avec toboggans et jeux. Personne ne porte de masque, les moutards gabouillent au lieu de se faire chier à l'école, ça se tripote et ça se crache dessus.

    Tout le monde va bien.

    C'est la nouvelle école.

    Je suis fatigué de ces conneries, mais fatigué !

    Nouvelle mode en ville : le masque porté sous le menton.

    Et y'a tout un tas de débiles qui portent le masque dans leur bagnole !

    Je sais plus quoi dire, 50% de la population de ce pays est tarée.

    Complètement tarée !

    Pourquoi les mecs d'en haut ne les prendraient pas pour les grosses tanches qu'ils sont ?

    Vazy CRAMON régales toi, t'as un boulevard !

    Suffit de créer une petite demande sur le vaccin, genre, ce sera pour les ricains en premiers, pour que des millions d'abrutis accourent chercher leur dose de futur poison !

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu a raison. CRAMON aurait tort de se priver de prendre les Français pour des cons.

      Supprimer
    2. Tof ou autres que pensez-vous du professeur Russell Blaylock qui prouve que le masque est limite plus contagieux?

      Le rakshasa

      Supprimer
    3. Un masque, ça sert d'abord au personnel médical à ne pas cracher dans les plaies de l'opéré.

      Et effectivement, respirer son CO² en boucle, surtout les cyclistes ou autres joggers, c'est débile.

      ça augmente le stress et le taux de cortisol.

      Notre mésencéphale n'est pas fait pour être sollicité de cette manière sur une aussi longue durée, forcément, ça finit mal.

      Quant au "virus", on a déjà vu que c'est un exosome, soit la poubelle jaune de la cellule.

      Quand une cellule est empoisonnée pour une raison x ou y, elle charge les endosomes de les sortir et ils deviennent des exosomes qui l'organisme va ensuite essayer d'éliminer.

      C'est la fameuse photo du virus !

      En se fixant sur les récepteurs ACE2 des reins, des viscères, du coeur, du cerveau, des poumons, ils foutent l'organisme à plat.

      Il est d'ailleurs curieux que tout le monde parle innocemment de l'hydroxychloroquine sans rappeler que c'est un anti parasitaire, et pas un anti-viral, et que c'est surtout l'azithromicyne qui fait le ménage, soit un anti bactérien, tandis que les antiviraux ne marchent pas ou tuent les patients.

      Les respirateurs ont fait de gros dégâts, c'est la clé de cette surmortalité, les gens pris en charge trop tard et pas traités simplement avec le protocole RAOULT, qui fonctionne.

      Le pauvre Slim en est mort, renvoyé de l'hôpital chez lui car ses symptômes n'étaient pas assez graves. Il y est retourné qqs jours plus tard pour y mourir.

      Il est scandaleux qu'on ai bouclé des malades chez eux avec du Doliprane, et rien d'autre.

      Criminel !

      Il y a 40% de la population de ce pays sous psychotropes ou autres anxiolytiques.

      Il suffit de pas grand chose pour finir de dérégler un organisme déjà malade.

      Et nous savons aussi maintenant que les chiffres sont largement surévalués et voici pourquoi : les tests détectent des bouts d'ARN que tout le monde a dans les voies aériennes ou les poumons.

      Si tu testes 50 personnes, et même sans épidémie, t'es sur de ramener des positifs, donc de quoi faire durer l'épidémie ad vitam !

      Un mec tousse, on le teste ainsi que son entourage, et tu inventes un foyer épidémique.

      Le biais du déconfinement : les tests.

      Bidons !

      A part au Texas, il n'y a pas de surmortalité aux USA comparativement à 2019.

      Le COVID ne laissera pas une trace dans les stats françaises sur l'année, en tout cas en phase 1.

      Sur un plan personnel, je n'ai pris aucune précaution depuis le début de l'épidémie.

      Je vais faire mes courses en short et en tongues.

      Au milieu des zombies !

      Tof

      Supprimer
    4. Ce n'est peut-être pas une question de contagion.
      Petite anecdote pour situer l'affaire: J'utilise un masque depuis longtemps quand je fais des travaux poussiéreux . Panoplie complète sur la tête et bouchons d'oreilles.....Comme je ne suis pas un gros consommateur de protections j'utilise le même matos pendant des mois . Parfois je suis enrhumé , parfois c'est d'autres petites misères classiques. Pourtant d'une fois sur l'autre je ne relance jamais les troubles .
      Un membre de ma famille travaille dans une entreprise de commerce de matériels de sécurité . Il m'a dit qu'à part les désinfections de matos chirurgicaux par des entreprises spécialisées il n'y a rien de sérieux dans les protections individuelles. Rien de niveau grand public.Tout est du commerce et de l'intox .
      Les masques actuels ne changent rien et ne sont que des filtres à poussières . Plus ils filtrent plus ils freinent les transferts d'oxygène.
      En résumé , avec l'affaire des masques nous préparons une multiplication des cas d'insuffisance respiratoire.
      Après les gilets fluos nous allons peut-être avoir les masques fluos pour compléter la panoplie du carnaval chinois qui se développe mondialement?
      Contagion ? Oui psychologique peut-être mais pas sanitaire.
      Les queues devant les boutiques , les contrôles accentués des forces de l'ordre , le ciblage des gamins en petit nombre en milieu scolaire, la standardisation des masques ....tout un nouveau monde qui efface l'ancien. Le mental est retourné et la logique d'avant est bafouée à chaque instant. Personne n'est plus con ou plus fou mais l'ordre des choses a perdu ses références. Les 2 modèles vont durer combien de temps? C'est la vraie question.

      Supprimer
    5. Merci de rappeler cette évidence, que s'il existe de telles choses que des virus, il n'y a que les combinaisons NBC pour les arrêter !

      Et rien d'autre !

      La distanciation sociale installe l'idée que l'autre est LE problème.

      Ils ne pouvaient pas inventer pire processus pour désocialiser les gens, et les rendre fous.

      Toutes les copines de ma chère Maman de 80 berges et plus sont toutes flippées.

      J'ai eu un mal de chien à la faire redescendre !

      Et encore !

      Quant au enfants, ils sont évidemment la vraie cible de cette séquence.

      Chasser les peurs incontrôlables, c'est comme chasser le dahu.

      On en est déjà aux "plages dynamiques", où on ne peut pas se poser sur le sable !

      L'interdiction de la NATURE est le crime des crimes de cette ânerie !

      Il signe le forfait des enculés.

      Remarque : les processus utilisés pour répandre la peur sont les mêmes que ceux du 11/09, et on retrouve d'ailleurs les mêmes, dont Rumsfeld derrière cette "pandémie", ancien CEO de GILEAD et ancien promoteur de l'aspartame (CEO de la boite).

      Je rappelle que le 11/09 a été doublé par l'affaire de l'anthrax qui a justifié l'injection de dizaines de milliards de $ dans les labos P4 à travers le monde.

      Le COVID, c'est la phase 2 du 11/09.

      Au prochain "coup de chaud", le green agenda va revenir en force, pour un monde décarboné.

      Le narratif commence déjà à s'installer.

      Du COVID à Greta la dingue, à l'hyper inflation !

      Les mafias vont mettre la main sur des pans entiers de l'économie.

      En cadeau, le mari de B Gates :

      https://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2020/05/melinda-croix-1.jpg

      IL ne manque pas même la pomme d'Adam, malgré le foulard.

      Un mec moche avec des cheveux longs !

      Tof

      Supprimer
    6. Merci les amis, toute façon c'est voulu tout ça ce monde d humains de ouf.

      Le rakshasa

      Supprimer
  2. La crise économique c'est comme le corona. Ca ne tuera pas tout le monde.

    Le corona tue en priorité les vieux habitant dans les mégalopoles globalisées.

    Ca va en amener sur le marché des mètres carrés valorisables!

    Et bien pour l'économie, ces mois d'arrêt, ça va en tuer des petites et moyennes entreprises. Les grosses? Bah. il y aura des gros cadavres aussi, mais les plus gros, les trusts financiers, je ne m'inquiètes pas trop pour ceux là.

    On est entré dans la phase de liquidation du capital des nations. On a eu la liquidation des entreprises par les requins de la finance dans les années 90, puis la liquidation des services publics au dabut de ce millénaire, maintenant c'est la liquidation des nations elles mêmes.

    Et ça ne se fait pas au hasard. Ce sont les centres des métropoles globalisées qui sont purgées. Un plan Haussman dans lequel qu'on ne démolirait pas des maisons mais des gens, des vies, des cathédrales.

    Ces péquenauds doivent faire place nette pour que l'homo golabistus puisse prendre possession de son utopie.

    La messe est dite. Notre Dame, ne priez plus pour nous, l'ouverture du toit panoramique prévue pour les JO. Parce que c'est notre projet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur Paris les prix augmentent ce qui est fort surprenant.

      Par contre, les taux de crédit ont déjà beaucoup augmenté et les dossiers sont rejetés beaucoup plus souvent.

      Les mégalopoles « ouvertes » ? Des cyclistes et des esclaves.

      Comme dirait PNL : « depuis quand les pédales tiennent le guidon ? »

      Supprimer
    2. "les prix augmentent ce qui est fort surprenant".
      Eh oui et prière d'attendre la suite! On n'a encore rien vu. Pénurie évidente dès cet été mais incomprise du consommateur.
      Il a été dit que cette crise est comme celle des années 70 . Beaucoup veulent comparer à 1929 pour mélanger les données. Pour l'instant nous sommes dans la salle d'attente de la crise qui arrive. Cette crise de la société de consommation était (pré)visible pour ceux qui prenaient un peu de recul. Les indicateurs pétroliers sont les indices de base . Notre problème est énergétique. Chaque personne veut consacrer son énergie suivant ses désirs (travail,loisirs). Notre monde tourne à vide depuis des décennies en utilisant l'énergie des pays en voie de développement. Ce qui est le niveau 2 suivant celui des colonies du niveau 1.
      Ce modèle est récurant quand on voient les discours qui circulent ici comme partout. Ce qui veut dire qu'il est dans la tête de tous les consommateurs.
      La crise pétrolière des années 70 qui a été sciemment organisée a boosté les neurones des chercheurs. C'est comme ça qu'on a eu des avancées en économie d'énergie. Pourtant des pans entiers de l'économie se sont effondrés pendant cette transition. Les 30 glorieuses ont masqué cette transition et atténué l'arrivée du chômage de masse.
      Aujourd'hui la méthode des Maîtres de ce monde a changé.
      L'énergie est toujours la base de la stratégie et dans un 1er temps les prix pétroliers touchent le fond. Mais dans un 2ème temps (au 3ème trimestre 2020) l'industrie et le pétrole routier vont demander leur besoin.
      Si les consommateurs consomment moins ce n'est pas le cas des besoins structurels chauffage,transports des marchandises, fabrication plastique et autres fariboles de notre monde.
      Sans pétrole tout s'arrête (même les éoliennes!).
      Donc les prix vont flamber et c'est inéluctable.
      Inflation chériiiiieee!!!!!

      C'est po grave!

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.