samedi 2 mai 2020

Qu’ajouter ?



Rien...

7 commentaires:

  1. Phocéecédille2 mai 2020 à 04:33

    "Gougnafier phocéen"???

    Alors en tant que président de l'association des fils et filles des vrais Phocéens de Phocée, je porte plainte pour diffamation et antiphocéanisme primaire!

    RépondreSupprimer
  2. Laïbi, le Soral éco+ adipeux jaloux.

    Pour autant, je ne suis pas fan des debunkers non plus.

    Ils font bien la pair.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soral n'est qu'une pute à sionard pareil pour le gros laibi qui est devenu le VRP de Raoult le judéo-compatible.

      Supprimer
  3. Le feuilleton fronçais-casher continue...

    Avant, on est tout content :

    https://youtu.be/-2T9HI3diTk

    "C'est impossible de parler avec lui, il est super fort". Alors on lui crache à la gueule, normal. Et on s'en vante sur YT.

    Pendant, on fait sa petite flippette et on n'assume plus :

    https://twitter.com/EliotNESS_1931/status/1256653863307919362

    "L’individu s’est dans un premier temps vanté d’avoir craché sur Eric Zemmour. Non seulement, il s’agit d’une agression, mais pénalement c’est qualifiable de violences volontaires. Même si l’auteur des faits se rétracte maintenant sous la pression... (vidéo de la piteuse rétractation du divers)"

    Et puis après, on voit les conséquences arriver :

    https://www.lepoint.fr/justice/eric-zemmour-agresse-en-pleine-rue-ouverture-d-une-enquete-02-05-2020-2373854_2386.php

    "Ce samedi 2 mai, le parquet de Paris a révélé à l'Agence France-Presse l'ouverture d'une enquête pour des faits de « violences » et « menaces » à l'encontre d'Éric Zemmour, agressé en plein Paris. Une scène filmée par l'auteur présumé lui-même et diffusée par la suite sur Snapchat. Dans cette vidéo, on voit le polémiste, ancien chroniqueur d'On n'est pas couché, en train de marcher dans les rues de Paris, cabas à la main. Le journaliste est suivi sur plusieurs mètres et insulté. Il fait également l'objet de menaces. Plus tard, son supposé agresseur se filme face caméra. Il se vante d'avoir craché sur Éric Zemmour. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), selon le parquet de Paris."

    Du temps bien utilisé. Du débat. De l'intelligence à revendre. De l'intégrité virile made in DZ. De l'enrichissement quoi.

    https://vocaroo.com/jxWoIQJjjVr

    Et c'est parti, on demande à faire un exemple :

    https://www.youtube.com/watch?v=fv3y5sePiaA

    :pop-corn:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Proférer des insultes constitue un abus de la liberté d’expression répréhensible pénalement oui et c'est aussi pour ce motif que Zemmour a été condamné CQFD

      Moralité , qui séme la merde récolte la merde.

      Supprimer
    2. Eric Zemmour définitivement condamné pour provocation à la haine raciale.

      https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/09/20/eric-zemmour-definitivement-condamne-pour-provocation-a-la-haine-raciale_6012389_3224.html

      Supprimer
    3. Oui, :pop-corn:, après il y a plus ou moins d'élégance selon les différents protagonistes de ce cirque. On s'embêterait sans eux. Le plus important est de ne pas se laisser entrainer dans leur querelle.

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.