dimanche 10 mai 2020

Dernier choc pétrolier, première pandémie.



Un virus dont on a déjà le vaccin ?

https://patents.google.com/patent/EP3172319B1/de

——- j’ai envie de dire « et alors ? ».

Comme si nous n’étions pas déjà en guerre et soumis à des propagandes invraisemblables et à des études de comportement ou à de l’ingénierie sociale de haut vol depuis plus de 40 ans.

Ce n’est pas le CO2 qui nous tuera mais le manque de ressources naturelles ramenées au nombre d’habitants.

« La décroissance c’est bien ». Ha ? Qui pense ici que tous les migrants du monde, sur tous les continents, n’aspirent qu’à décroître ?


Oublions le niveau de vie de la Californie ! Vite, rêvons de celui du Zimbabwe !

Pour que la nature reprenne ses droits ! À bas la civilisation !

Vous voulez décroître pour sauver la planète ? Vous avez un potager ? Vous roulez à bicyclette ?
Les panneaux solaires c’est bien tant que les pièces de rechange sont livrées de Chine.

Pour autant la décroissance est en marche. Pas pour tous, évidemment, mais pour l’immense majorité des humains.

Les vols plus chers en avion ? Les faillites des compagnies de transports ? Les pénuries tournantes dans les rayons ? Favoriser le vélo, comme à Paris ? Oubliez les vacances au lac de Côme !

Combien de temps ça a pris, tout ça ? La grosse dégringolade ? À l’œil nu : 6 semaines.

Stopper la marche du monde c’est en un claquement de doigts ! Tout est sous contrôle. Absolument tout.

Mais ça couvait depuis 2005 ? 2008 ? 1980 ? 1975 ?


Quand il s’agit de $ j’ai tendance à ne pas croire au hasard.

La misère, corollaire organisée de l’épidémie, tuera globalement davantage que le virus !

Je suis prête à prendre les paris. 

Vous êtes anti vaccins ? Allez faire une action en Afrique et en Asie du Sud-Est pour sauver les populations du « puçage ». 

N’oubliez pas de prendre en considération le fait que les gens nés dans les années 50-65 sont plus résistants que les enfants.

L’espérance de vie mondiale stagne ou diminue car les essais atomiques et les épandages chimiques comme l’UA ont déjà modifié les gènes des populations et leurs capacités d’immunisation.

La résistance physiologique aux agressions a diminué en 3 générations.






(C’est la ligne jaune en bas à droite qui est importante. On ressort du confinement comme on y était entré, en pleine pandémie.)

La seule boussole sanitaire reste celle ci-dessous. C’est pathétique en 2020 quand on se gargarise de voyages stellaires et de recherches génétiques ! Les seules avancées dont nous ayons été témoins ces dernières années furent dans le domaine informatique. Et on sait pourquoi.


Éviter d’engorger les urgences. On va se retenir ! 


En quelque sorte les mayas avaient raison, en 2012 c’était plié.

Les querelles des scientifiques au sujet du Coronavirus sont exemplaires en cela qu’elles nous ramènent à la fragilité de l’humain et du système. Au poids des mensonges, au principe de précaution individuelle et à la cacophonie des intérêts divergents.

Que sait-on du virus aujourd’hui ? Quasiment rien. Quelle médication ? La tisane malgache ? La nivaquine ? Le plasma sanguin ? Etc...

Les masques ? C’est une blague. Les 6-7 pharmacies de mon quartier en étaient dépourvues hier encore. Je fais comment pour prendre le bus demain ?

Les masques en tissu ? ... je préfère ne rien dire...

Curieusement, impossible de trouver l’interview du Professeur Molina en replay/cnews.

« Les plus de 60 ans, restez chez vous ». « Ainsi que ceux qui portent une pathologie quelconque.«

Zou ! Intervention censurée !

Les maladies retard des enfants liées au virus ? On ne sait rien. Et quand le NYT fait un résumé lénifiant en free-access, j’ai tendance à douter...

Entendu hier au téléphone, de quelqu’un qui n’est sorti que deux fois en 6 semaines, deux fois !
Si, si ! Deux fois !!!!!! « Lundi je vais voir ma famille et tous les enfants seront là. Je suis super heureux ! »

Hâ ? Vraiment ?

La planète se réorganise, ses axes, ses mouvements de population, ses cultures, le nombre de laissés  pour compte, le nombre et la géographie des esclaves.

À vue de nez, l’Europe est morte et la fr-ance est dead comme dirait notre ministre.

C’est quoi la marche de manœuvre de M dans le chaos sous contrôle ? Aucune.

« Le chaos sous contrôle » c’est un concept. C’est le « en même temps » du mind control, la double contrainte inaccessible, l’injonction contradictoire. La perte ultime de repère. La perversion du réel.

M emprunte le chemin qu’on lui désigne d’en haut et marche. Cible mouvante.

Le 11/5 Nous sortons. En ordre dispersé et en tirant à hue et à dia :



Le sens du chariot.


Sens de la force.

En faisant : 11+5+2020 => 11 +5+4 = on retombe sur la force. La force et son numéro 11...

C’était un aparté. Mais sachant à quel point ils aiment utiliser les symboles, j’ai regardé.
———




——- personnellement j’attends avec impatience l’année de la prochaine Chemitta qui commencera en 2021.

Les deux précédentes, 2007-8 et 2014-15 n’ont pas été décevantes ! 2008, la crise dont nous ne sommes jamais sortis et en 2015, les flux migratoires incontrôlés qui ont signé la fin de l’Europe.

J’ai confiance dans la prochaine pour continuer le travail commencé !

La Chemitta, courte définition pour rappel.