vendredi 1 mai 2020

Aides sociales.


Aux usa, quand 60% des recettes de certains contés sont redistribués en aides sociales, les imposables et les entreprises déménagent. C’est ce qui s’est passé à Chicago et ailleurs. Ensuite, les services publics se dégradent et les aides baissent en quantité et en qualité.

 C’est exactement ce qui s’est passé ici en ce qui concerne la qualité des soins, les réserves stratégiques de masques, le nombre de lits en réanimation, l’EN, la poste, la SNCF, etc...

Le fait de cibler ou non les populations qui en bénéficient est accessoire, en quelque sorte, car politique.

L’important ce sont les conséquences, à savoir la gestion de la pénurie pour tous.

C’est l’économie qui détermine les choix politiques et non l’inverse.

Si ce genre d’information sort c’est que la fête est finie.



Si le « secret défense » est levé, c’est que le robinet va se fermer.

——-




😂

25 commentaires:

  1. avec la récente baisse des taux d'intérêts qui ont incité les gens à s'endetter pour l'achat de leur maison, ils ont ouvert les vannes! il faut bien qu'ils les referment maintenant!
    Même scénario qu'en 2008 en pire!

    Tous ces milliards que Choupinet 1er a mis sur la table, "quoi qu'il en coûte", il va bien falloir leur donner une valeur physique!

    quid de l'endettement des ménages et des TPE pour survivre à cette crise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les TPE étaient déjà en mort cérébrale depuis le début de l’hiver.

      Les « aides » ont pu en aider quelques unes mais la grande majorité est morte.

      Les particuliers, tous, sont dans la panade « tous ensemble ». La chaîne de transmission des euros est enrayée.

      Je le vois et le vis au quotidien. Les plus fragiles vont tomber.

      Supprimer
    2. tu es bien matinale, petite fée! bon matin!

      on est d'accord!
      cette semaine, un ami a donné son préavis pour déménager et acheter une maison sur les conseils de son retraité de paternel! il lui a dit: c'est le bon moment de faire des affaires, mon fils! tu seras gagnant!

      mais dans quelle merde, il s'est mis!

      Les nouveaux retraités, ceux de la génération de mes parents sont complètement à l'ouest! ils pensent pouvoir encore profiter de leur retraite malgré les évènements et les avertissements.

      je prends l'exemple de ma p'tite mère qui voulait absolument une piscine dans son jardin.
      Nous nous sommes même fachés à ce sujet.
      on ne s'est pas parlé pendant 3 ans à cause de cette put... de piscine!
      je lui disais de garder son pécule ou au pire de se faire installer des panneaux solaires et forer un puit.
      Maintenant qu'elle "semble" enfin se réveiller, elle commence à flipper et se dit qu'elle ne vendra jamais sa maison au prix espérer. oh ben merde alors!
      alors moi, je lui dit, pour enfoncer encore un peu plus le clou, qu'elle pourra transformer sa piscine en wallipini!


      Supprimer
    3. C’est exactement ça.

      J’ajoute une Xème fois que ni les retraites ni aucun avantage social n’est gravé dans le marbre.

      Il y a une énorme concentration du K mobilier et immobilier en ce moment. Une énorme inflation et il est envisageable que très vite le montant des retraites soit amputé encore davantage par des taxes ou autres prélèvements obligatoires.

      Et oui, les maisons des mamies ne vaudront pas le prix de leur entretien.

      Le mouvement était déjà lancé depuis au moins 5 ans.

      Il risque de s’accélérer.

      Supprimer
    4. Le mandataire liquidateur avait d'ailleur promis que faire disparaitre les imôts locaux d'un coup de baguette magique, histoire d'inciter les gens à croire que l'immobilier c'est cadeau.

      Il n'en a rien été et les impôts fonciers vont exploser étant donné que la taxation du chômage, pardon du travail ne va pas rapporter des masses.

      Les Insoumis qui nous jouent la classique lutte des classes se trompent d'époque. La classe bourgeoise va se faire dépecer aussi bien que la classe laborieuse. Depuis les années 90, même les industriels se fon phagocyter par la finance.

      S'il n'y a pas de révolte politique, tout ceci ne finira que quand la finance n'aura plus rien à dévorer et crèvera sur son tas d'or et de default swaps.

      La seule issue pour l'individu c'est de créer un groupe résiliant local, une microsociété autant que possible isolé naturellement. L'autonomisme individuel ça ne dure qu'un moment.

      Supprimer
    5. Exact.

      L’individu a besoin du groupe avec lequel il développe affinités et intérêts liés pour sa survie et inversement.

      La petite bourgeoisie (ceux qui sont traités de riches par certains) ont quitté Paris en 2005. Je radote, je sais.

      La grande bourgeoisie était déjà internationalisée depuis la « jet set » (après ww2).

      Les salariés et employés et ouvriers couvrent quasi seuls les « dépenses sociales «  dont ils ne perçoivent pas un fifrelin !

      C’est ça la justice républicaine.

      La production économique ne couvre plus les frais de l’état providence depuis des années !



      Supprimer
    6. Le problème de la communauté autonome, c'est qu'elle n'est pas très anti-covid, ni très agenda 21...

      Supprimer
    7. Le véritable problème c'est l'uberisation de la maintenance des centrales nucléaires. Quand on a uberisé le chemin de fer britannique il y a eu des déraillements par dizaines, dans le nucléaire on ne peut pas se le permettre. Mais je ne veux pas casser l'ambiance joyeuse du printemps... Pensons printemps, les amis!

      Pour ceux qui pensent au printemps de l'années prochaine, je leur conseille de ne pas acheter de terrain à moins de 60 km d'une centrale. Voire120 km dans le sens des vents dominants.

      Supprimer
    8. Geo , c 'est faux , tu donne de bonne infos parfois , mais la tu te manque .Il ni a pas d' uberisation . JE CONTROLE ces merdes de centrales nuc , c est mon job ,( pour info technicien cND ) et je signe des PV de conformité ou non . C est moi qui décide si sa redémarre ou non .Je mets en jeu ma vie et celle de tous le monde autour de ces centrales Je le fait en centrales , en raffineries et tout que tu veux Alors sur le coup ferme la . En 30 ans de boulot mon ami , rien n'ai arrivé mm Ariane a décollé avec mon consentement , j'ai du controler une 100aine de " pots d'echappement " de cette fusee .
      Alors s'il te plait , quand on a pas de parachute....
      Bisous

      Supprimer
    9. C'est fou ce que je me sens rassuré.

      Supprimer
    10. Ben comme je vis à côté d'une centrale, celle de Ça ténor, je préfère croire Charlie.
      Ça m'arrange et j'ai des potes qui y bossent donc je vais leur faire confiance.
      Si je me gourre eh bien tant pis.
      Et puis j'ai pas les moyens de partir ailleurs de toute façon 😉

      Supprimer
    11. Catenom et pas ça tenor
      Correcteur de merde

      Supprimer
    12. Tu peux désactiver cette création du diable. :p

      Supprimer
  2. Ça à commencer depuis un bon moment déjà.

    Si mes parents voyaient à quel prix leur appartement en espagne à été vendu....

    Divisé par 4 un "investissement" de toute une vie plus des économies que eux pensait être une fortune.

    Moins en plus les frais de succession ..
    Même pas de quoi se payer une demi voiture

    Je n'ai cessé de leur dire de profiter de la vie et au pire donner de leur vivant mais....

    L'effondrement est deja chez nous et ça va être visible par tous bientôt

    Très bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ça qui me fait mal au coeur pour eux.
      Avoir travailler toute leur vie, en commençant à 16 ans, avoir économiser des bouts de ficelle pour nous payer des études et s'assurer une retraite correcte mais tout en restant dans la simplicité et se voir ainsi spolier, quel gachis de vie!

      Supprimer
    2. Non, il ne faut pas avoir de la peine. C’est comme ça. Pas le choix.

      Après le constat, se mettre à l’abri.

      Supprimer
    3. Dieu maudit l' ignorance " , et non e n'est pas comme cela m'am Wendy , si seulement tu croyais !!!

      Supprimer
  3. "La seule issue pour l'individu c'est de créer un groupe résiliant local, une microsociété autant que possible isolé naturellement. L'autonomisme individuel ça ne dure qu'un moment"

    Je suis entièrement d'accord.

    On finira par arriver. Pas le choix.
    Mais ça mettra du temps et je doute de la voir de mon vivant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nécessité fait loi.

      Ça peut aller très vite quand la gestion des pénuries est nulle.

      Comme ailleurs dans le monde.

      Supprimer
    2. Tu veux dire comme ça wendy ?

      https://images.app.goo.gl/tRfYXapoEXxGD27W7

      Supprimer
    3. 100 milles pour cent . Mila au dessus du lot .

      Supprimer
    4. Merci CHARLIE mais pas du tout au dessus du lot.

      Mais j'observe autour de moi et je me fais mon opinion en étant le plus possible objective et réaliste.

      Pas plus

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.