mercredi 22 avril 2020

« Merci Patrick ».


À votre sagacité !

Sacré Patrick ! 

11 commentaires:

  1. Le type a raison pour 2003.
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/2383440

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si ce qu'il dit n est pas très chrétien... Notre Dame non plus.
      https://youtu.be/8epAmsSRIaM

      Supprimer
  2. Vu sur la page Facebook de la mutation humaine : De Clément Gilbert, chercheur au laboratoire Ecologie et Biologie des interactions (CNRS / université de Poitiers) . L’écrasante majorité des virus non seulement ne peut pas infecter l’homme mais joue un rôle crucial dans son « écosystème » interne. Le corps d'un homme adulte sain abrite plus de trois mille milliards de virus (…) Les virus forment donc un réservoir presque infini de gènes et certains pensent que ce réservoir a constitué et constitue toujours une source majeure de nouveauté génétique sans laquelle les formes de vie telles qu’on les connaît aujourd’hui (y compris notre propre espèce) n’auraient jamais existé. (…) depuis l’origine des vertébrés il y a environ 500 millions d’années, de nombreuses insertions de rétrovirus se sont produites dans le génome des gamètes (spermatozoïdes et ovules) de leurs espèces hôtes (…) elles ont pu être transmises de manière héréditaire à tous les descendants des espèces chez lesquelles elles se sont originellement produites. Le résultat de ce long processus d’accumulation est assez surprenant, voire troublant, puisqu’il apparaît que plus de 8 % du génome humain dérivent de rétrovirus. Autrement dit, étant donné que sur les 3,5 milliards de paires de base constituant notre génome, environ 300 millions sont d’origine virale, on peut dire que nous sommes apparentés aux virus ! (…) la plupart du temps depuis 19 millions d’années, ces virus ont évolué en paix avec leur hôte, sans induire de pathologie et en étant bien tolérés par leur système immunitaire (…) Nos connaissances sur la dynamique évolutive des virus sont probablement biaisées car jusqu’à présent nous avons surtout étudié des virus pathogènes (…) On peut tout de même penser que les problèmes, somme toute assez rares, causés par les virus endogènes sont un maigre tribut à payer comparé aux énormes bénéfices évolutifs que ces séquences ont apportés à leurs hôtes durant des millions d’années. La grande quantité d’ADN ajoutée au génome humain par l’intégration des rétrovirus endogènes a fourni un terreau très fertile de matériel brut, recyclé de nombreuses fois en séquences remplissant désormais des fonctions cellulaires capitales (…) (des virus sont) ont été impliqués dans la fusion de cellules du placenta pour former une couche qui permet les échanges de nutriments entre la mère et le fœtus (…) Il est assez intrigant et fascinant de réaliser que le nid dans lequel nous avons tous baigné pendant les neuf premiers mois de notre vie n’aurait certainement pas été aussi douillet si les virus n’existaient pas… Cet exemple et bien d'autres montrent qu'il serait très réducteur de ne considérer les virus que comme des parasites dangereux et inutiles.
    Vu sur la page Facebook de la mutation humaine :
    De Clément Gilbert, chercheur au laboratoire Ecologie et Biologie des interactions (CNRS / université de Poitiers) .

    L’écrasante majorité des virus non seulement ne peut pas infecter l’homme mais joue un rôle crucial dans son « écosystème » interne. Le corps d'un homme adulte sain abrite plus de trois mille milliards de virus (…) Les virus forment donc un réservoir presque infini de gènes et certains pensent que ce réservoir a constitué et constitue toujours une source majeure de nouveauté génétique sans laquelle les formes de vie telles qu’on les connaît aujourd’hui (y compris notre propre espèce) n’auraient jamais existé. (…) depuis l’origine des vertébrés il y a environ 500 millions d’années, de nombreuses insertions de rétrovirus se sont produites dans le génome des gamètes (spermatozoïdes et ovules) de leurs espèces hôtes (…) elles ont pu être transmises de manière héréditaire à tous les descendants des espèces chez lesquelles elles se sont originellement produites. Le résultat de ce long processus d’accumulation est assez surprenant, voire troublant, puisqu’il apparaît que plus de 8 % du génome humain dérivent de rétrovirus.

    RépondreSupprimer
  3. Patrick n'a pas complètement tort dans le sens où manger des cailloux est peu nutritif.

    RépondreSupprimer
  4. Non, tous les pays ne font pas comme ça.

    Juste pour démonter le faux dilemme.

    Ici on a des masques, on fabrique des médicaments et on diagnostique sans test coûteux.
    Depuis le début on compte 2400 cas et 121 décès

    Si les vieux meurent en masse en France c'est parce que le gouvernement a fait tout ce qu'il faut pour maximiser les probabilites qu'ils choppent la maladie et en crèvent :

    Organisation de la pénurie de masques.
    Interdiction d'en fournir aux soignants des EPHADS et au grand public.
    classement de la chloroquine en substance vénéneuse pour la rendre indisponible au public sans ordonnance.
    Interdiction aux médecins de ville de traiter à la chloroquine + azithromicyne.
    limitation par l'êtat des tests et non mise en place de méthodes de diagnostic alternatives.
    Importation du virus de Chine par le vol militaire de rapatriement et creation par l'action de l'etat du foyer de l'oise.

    Ici en Grèce on attends sereinement la baisse saisonnière qui s'est déjà amorcée en dépit du temps médiocre (mais pas inhabituel) pour la saison.
    Ce WE on devrait retrouver des températures proches de 20°C.

    Le facteur principal est sans doute les UV solaires qui assainissent les surfaces en un rien de temps, et ici on est servi en UV.

    L'autre aspect de ce que dit Patrick le manadjeur, c'est que les EPHAD sont de toutes façon des mouroirs.

    Pourquoi voulez vous que l'etat ait plus de considération que vous pour votre père ou votre mère que vous parquez dans un mourroir pour vous en débarrasser?

    Moi je vous le dis d'avance. Y'aura pas grand chose comme plaintes et elles seront vite classées. L'euthanasie des vieux sera la norme désormais. Les gens ont voté avec leurs pieds. Les vieux les encombrent. On avorte bien les bambins pour ne pas renoncer au ski à Courchevel, alors pensez, les vieux...



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste pour comparer les 2400 cas en Grèce, il y a eu 712 cas rien que sur le Diamond Princess.



      Supprimer
    2. Je vais me faire l'avocat du Diable, mais cette génération de vieux est aussi celle qui a mis ses enfants dehors dès que possible. La non-vie de famille c'est eux aussi.

      On verra ce que feront les millenials encore chez leurs parents à 30 ans. ^^

      Je suis bien content de ne pas avoir ce type de relation avec mes vieux...

      Supprimer
    3. C'est l'aboutissement d'un système logique. Diifcile de pointer du doigt une génération en particulier.

      Supprimer
    4. Ce n'est pas faux. Vivement un retour à la raison.

      Supprimer
  5. C'est d'un commun.
    Et dire que des gents attendent leur tour comme au Mc Donald.
    Quand ils auront vacciner et pucer l'AME ce sera la totale,le prostatique usurpateur au Vatican se lache de + en + ..
    jsp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore heureux ceux qui n'ont pas d'AME reconnue.
      https://www.lemonde.fr/
      jsp

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.