vendredi 3 avril 2020

Le jeu de la suite logique.



Notre-Dame, terrorisme, incendies de site Seveso, brûlis sur la planète entière, incendies de forêts, Greta, Brexit, pandémie, fermeture des frontières, pétrole, chômage, inflation, pénuries....

....vous souvenez-vous des « violences gratuites », de l’idiocracy, de l’errance comme mode de vie encouragée à grands coups de welcome, de l’emprise sectaire au plus haut sommet de l’état via l’anthroposophie, mélangez pour obtenir un délicieux brouet.





20/03/20.


Je ne parviens pas à dégager une logique dans tout cela bien qu’il soit évident qu’il y en ait une.

À moins que ce ne soit toujours la même, ressources naturelles ramenées au nombre d’habitants.

On ne partagera pas le gâteau qui reste, on le divisera. 

Je pense que tout est sous contrôle, comme de coutume.

Mise à jour :

Je deviens complètement neuneu avec ce confinement ! La solution sera le tri des humains !

C’est évident ! Un tri mâtiné d’un petit Helter Skelter. Pourquoi s’en priver puisque toutes les conditions sont réunies ?