mercredi 29 avril 2020

Coronavirus, 9000 morts à domicile.


L’OMS a effacé ce tweet. Elle avertissait du fait qu’avoir été infecté une première fois ne garantissait pas l’immunité.

Une possibilité de sur-infection.

—————

D’après le président du syndicat de médecins généralistes MG France, 9000 personnes seraient mortes chez elle à cause du Covid-19, sans être comptabilisées dans les bilans officiels communiqués chaque jour par le gouvernement.
Source

Ce chiffre très dérangeant confirme que la France est l’un des pays les plus touchés par l’épidémie.

3 commentaires:

  1. 4076 new cases and 795 new deaths in the United Kingdom "Public Health England (PHE) has developed a new method of reporting daily COVID-19 deaths, to give a more complete number of those who have died from the virus. For the first time from today, Wednesday 29 April 2020, the government’s daily figure will include deaths that have occurred in all settings where there has been a positive COVID-19 test, including hospitals, care homes and the wider community. Scotland, Northern Ireland and Wales already report out-of-hospital deaths. Today’s figures have been revised retrospectively by PHE since the first death on 2 March 2020 to include additional data sources. This will bring the total number of deaths in the UK to 26,097 from 2 March until 28 April, including 765 deaths reported in the 24 hours to 5 pm on 28 April [...]"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les faits, en dehors des considérations économiques et dans l’extrême meilleur des cas, nous sommes sur un « plateau » qui reste très haut et qui devrait engager à davantage de prudence quant à un déconfinement.

      Ce n’est pas forcément la seconde vague qui se profile mais une aggravation de la première.

      En France’ nous sommes à quelques lits près pour faire face à une recrudescence de cas.

      Situation hyper fragile ici.

      Supprimer
  2. Nous en sommes toujours à la première.
    Le confinement n'a servi qu'a désengorger les hôpitaux

    C'est comme si demain on nous disait nous avons enraye les accidents de vélos. ....En confisquant les velos

    Remarque ils ont osé avec les accidents de la route alors pourquoi pas

    Pourquoi parler de seconde vague c'est la continuité de la premiere.

    Mais pour le coup on pourra dire que c'est notre faute puisque nous ne sommes pas disciplinés

    Point barre

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.