mardi 10 mars 2020

Zoophilie.

C’est frais.

Merci Anonyme pour le lien.



La zoophilie, quelques chiffres, source vidéo

«Une fois sur deux, l'auteur de l'acte agit sur son propre animal».

Entre les deux vidéos quelle différence ? Où se place la limite ? 

L’homme fait partie du règne animal, comme le chien ou le cheval.

Les mémères à chien-chien que demandent-elle ? L’amour inconditionnel de leur animal.

De quel droit ? Les chiens et les chats vivent très bien à l’état sauvage. Qu’y a-t-il derrière cet engouement humain pour les « animaux de compagnie » qui n’en sont pas toujours ?

Un marché juteux, la solitude inhérente à la structure sociale.

Mais, finalement, où commence le désir dans cet amour des bêtes ? 

Nous, hommes, nous sommes des animaux comme les autres.

Cette frénésie qui se noue autour de la cause animale dit beaucoup de nous et ouvre de multiples angles de réflexion.

Et beaucoup de pognon.


Il faut être honnête et ne pas mettre sous le tapis les multiples histoires des bergers et des chèvres.

Nihil novi.




Ok ? Ok.