lundi 2 mars 2020

Rayons vides, argent en poche !

Amazon en panne de produits ce matin.

Pas de Kleenex, par exemple. Je ressors les mouchoirs de mes ancêtres ? Ok. Mais si je n’ai plus de lessive ? Savon noir au lavoir ?

Et si j’ai pas de lavoir ? Le caniveau ? Ça se fait par chez moi, déjà vu.

Le bon côté des choses c’est que j’ai fait des économies.

Ça s’appelle de l’épargne forcée. Les petits ruisseaux font les grandes rivières me disait ma grand-mère qui n’avait jamais 50 francs dans son porte-monnaie puisqu’elle payait l’épicière à réception de sa paie.

On vivait avec un mois d’avance. Mais on ne manquait de rien.

Nos désirs étaient à l’aune de nos rentrées d’argent. Des économies de quoi ? Pourquoi faire ?

Un jardin, un toit sur la tête c’était déjà bien. Du coup, j’ai appris à compter à 40 ans passés.

C’est quoi un budget quand l’argent aussitôt perçu est déjà parti ? Juste une prise de tête.