jeudi 26 mars 2020

Pensons à dégager une étagère.

Wuhan, une longue queue devant le funérarium pour récupérer les cendres des victimes du Coronavirus.

@ZhangZhulin


10 commentaires:

  1. Sachant qu'en Chine tout est différent. Sachant qu'un seul funérarium fonctionne avec 110 employés qui font fonctionner 11 fours.
    A Wuhan la base est de 7 funérariums .
    Chaque site funérarium faisait entre 200 et 500 crémations par jour 24/24 dès fin janvier.
    L'origine des morts était 30% hôpitaux et les autres de provenances logements individuels ou collectifs.
    L'enfouissement a complété les incinérations qui étaient débordées.
    Ce sont les quantités de sacs mortuaires utilisés qui sont les meilleures traces de ce scénario .
    Les transports des cadavres en surnombre ont été longuement documentés .
    L'affaire de la disparition des abonnements de portable est compliquée car depuis décembre il y a eu l'équivalent d'un n° de sécurité sociale attribué à chaque chinois. Ce n° est attribué avec l'obligation d'un portable et la déclaration quotidienne de l'état de santé.
    Les chinois ont droit à 5 portables maximum.
    La disparition de grand nombre d'abonnements survient en période trouble où les gens repartent à la campagne et se débarrassent du traçage.
    Les millions de disparus sont un mélange des 2 phénomènes. Mais il est certain que le ratio des décès est beaucoup plus élevé en comparaison des chiffres italiens et espagnols.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... on verra... il y a plus de population en Chine qu’en Europe....

      Supprimer
    2. Je mets ça ici, pas grave si tu supprimes, je ne t'en voudrais pas, hihi :

      https://www.zupimages.net/up/20/13/hoc9.jpg

      Supprimer
    3. https://t.me/s/coronalive

      "Dans un communiqué, le premier ministre chinois Li Keqiang demande aux gouvernements locaux en Chine d'arrêter de "cacher les nouveaux cas de COVID-19".

      Effet pervers de la stratégie initiale ?

      Dans un premier temps, le gouvernement central a décidé de cacher la vérité à la population.

      Puis, quand l'épidémie est devenue nationale, le gouvernement central chinois a accusé les gouvernements locaux de ne pas avoir pris les mesures sanitaires nécessaires et ont enfermé / fait tomber une grande partie des leaders locaux (bouc émissaires) surtout dans le Hubei, se dédouanant ainsi de sa responsabilité sans la mascarade. En gros, on cache la vérité mais si elle éclate au grand jour, c'est la faute des gouvernements locaux.

      Du coup, depuis des semaines, face à la terreur instaurée par les punitions infligées aux gouvernements locaux par le gouvernement central, les gouvernements locaux n'osent même plus signaler les nouveaux cas par peur d'être les prochains à tomber, ce qui met en danger tout le pays.

      Ironique.

      Voici donc une admission officielle, et donc une preuve incontestable de facto, que le nombre de cas reportés en Chine est bidon."

      Supprimer
    4. Très intéressant.
      Dans cette dictature digne de 1984 les gens se seraient barrer à la campagne en espérant être compté dans le nombre des morts pour ne plus subir le pouvoir en place ?
      On croirait des prisonniers qui s'évadent du pénitencier.

      Supprimer
    5. Le scénario chinois est logique avec l'esprit chinois ...
      Si on regarde l'Italie c'est encore une autre version : Tous les décès des hostos sont considérés covi19 s'il y a un malade dans l'établissement. Tout ça sans aucun test.Donc le nombre donné est bidon . C'est une "chinoiserie".

      la France fait encore mieux : elle "choisit" les clients covidés! Ils sont envoyés aux dépistage sur désignation des médecins. Encore une chinoiserie ! La promo du covid est soigneusement orchestrée à "l'américaine" à force d'avions militaire ou de TGV pour déplacer quelques cas sérieux dans les zones où il ne se passe rien. Avec un peu de "chance" les EPHAD entrent dans la danse depuis peu car là on ne soigne pas , bien au contraire on laisse les "choses" se passer. Propos tenu il y 2h par la direction d'un EPHAD .

      Supprimer
  2. J'espère que l'étagère que tu vas libéré sera pour tes cendres

    RépondreSupprimer
  3. Et si on regardait chez nous car ce qui se passe est étrange ; défunts enfermés dans des sacs mortuaires hermétiques ; les familles ne peuvent les voir; pas de toilette; simple prière lors des obsèques et pas de messe; enterrement avec famille au strict minimum et distanciation avec interdiction de se toucher; certains ont même été verbalisés en se rendant à l'enterrement.

    Que faut-il cacher et y a t il autopsie? Les familles en deuil sont très perturbées par les circonstances des funérailles outre le choc du décès.

    https://www.youtube.com/watch?v=hnK4ThJuLZE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petite info du papa de Vanessa de cette vidéo:
      "Chouquette je ne suis pas parti à cause du covid . Je me suis senti électrique partout à l'intérieur.Je brulais sous la peau. Cette photo de moi est plus jolie que mon cadavre qui est grimaçant.garde un bon souvenir et n'oublie pas que je suis toujours près de toi même si tu ne me vois pas.becot"

      Supprimer
  4. Où sont les masques !
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=51&v=GCSjpYVC9Dw&feature=emb_logo

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.