mardi 3 mars 2020

Les ONG quittent la Grèce.





La situation devient dangereuse sur l'île de Lesbos pour les travailleurs sociaux. Plusieurs ONG ont annoncé, mardi 3 mars, avoir suspendu leur travail auprès des réfugiés entassés sur cette île suite à la multiplication d'attaques et de menaces émanant de groupes qualifiés de "fascistes". Les équipes de ces ONG ont été évacuées des lieux.

"La plupart des organisations ont décidé de suspendre leurs opérations, certaines indéfiniment. Plusieurs ONG ont demandé à leurs équipes de quitter l'île".

Lesbos : Exaspérés de porter le fardeau d'un système d'asile qu'ils jugent défaillant, les insulaires protestent contre la présence des migrants, estimant qu'ils menacent la sécurité, la santé publique et le tourisme sur l'île.
Source