jeudi 5 mars 2020

La Turquie déploie des forces à la frontière grecque.

Source

Source en français

Pour empêcher les migrants de retourner en Turquie, Erdogan déploie 1000 éléments des forces spéciales turques à la frontière turque.

Les migrants sont pris en étau. La Turquie joue l’escalade.




Les turcs construisent des murs pour empêcher le retour des migrants :




8 commentaires:

  1. Le sinistre turc de l'intérieur a survolé la frontière pour "inspecter la situation", et a annoncé le déploiement d'unitées de "forces spéciales spécialement équipée".

    Il a également engueulé un journaliste turc qui lui demandais d'où il sortait le chiffre de 130 000 passage de clandestins en Grèce qu'il avait sortit la veille de son culbuteur.

    Les officiels turcs semblent enervés de ce que la première vague n'a pas aboutit à faire céder les barrières grecques et qu'au contraire, grâce à la révolte des insulaires qui a eu lieu la semaine dernière, le gouvernement Grec a durci sa façon de traiter les tentatives de franchissement de la frontière en revoyant les clandestins à l'envoyeur.

    Des dizaines de milliers de migrants sont repartis pour Istanbul quand ils ont compris qu'erdogan s'était foutu de leur gueule en prétendant que la frontière grecque était ouverte.

    C'est pourquoi on les voit desser des palissades de leur coté du no man's land.

    L'intention des Turcs est manifestement de piéger ces migrants dans le no man's land pour créer une situation pourrie.

    Le renvois des bateaux en eaux turques aussi les enerve passablement et c'est pourquoi Erdogan beugle comme un putois que les gardes côtes grecs se comporteraient de façon inhumaine.

    Il nous a même sortit une photo des réfugiés Grecs qui avaient été acceuillis en 1941 par la Turquie pour echapper à Hitler.

    Comme quoi ils ne se rend même pas compte de ce qu'ils raconte. Si les migrants fuient la Turquie pour échapper à un nouvel Hitler, c'est qu'il est cet Hitler!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il rencontre Poutine aujourd’hui.... à suivre...

      Supprimer
    2. Vu comment l'UE traite Poutine, je doute qu'il en sorte quoi que ce soit de positif.

      Sa seule raison de se mêler de cette histoire serait que la Grèce aurait, selon les Turcs, opposé son véto au sein de l'Otan à un soutien occidental à l'aventure turque en Syrie.

      La Russie aurait donc intérêt à ce que la position de la Grèce ne soit pas affaiblie au sein de l'Otan.

      Mais c'est un peu accessoire, il faut le reconnaitre.

      En plus, à part les Grecs et les Turcs, tous les autres sont super ambigus.

      Les USA, par exemple. Ils soutiennent les Kurdes ou les Turcs?

      L'Allemagne. Elle lèche le cul d'Erdogan par intérêt ou par lâcheté?

      La France. Ils font toujours du bon boulot al Nostra et les djihadistes français qu'on doit réinsérer à grand frais après leur petite escpade syrienne?

      Pas clair tout ça.

      Supprimer
    3. Le bazar en Europe, Poutine ce n’est pas son problème.

      Enfin.... pas encore. Un jour viendra.

      La France est tombée, son nucléaire est chez Merkel, son territoire n’est plus que l’ombre de lui-même, sa politique étrangère est calquée et sous emprise...

      La France va forcément irradier son tiers-monde dans toute l’Europe de l’Ouest.

      Est-ce l’intérêt russe ? La France : C’est un foyer de déstabilisation à court terme.

      Supprimer
  2. Visiblement Poutine a momentanément calmé Gollum (je te l'emprunte Géocédille :) ) et cessez-le-feu à minuit ce soir.
    https://twitter.com/Aufildubosphore.
    Marie
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux, c'est pas de moi.

      Evites juste envuite d'aller en vacances en Turquie. Là bas on peut t'envoyer deux ans en cachot pour lèse mamamouchi.

      Et quand je parles de cachot, ce n'est pas une parabole. Les prisons turques sont bien moyenâgeuses.

      Supprimer
    2. Ben voilà ! Merci Poutine ! :)))

      Supprimer
    3. @ Géocédille
      Pas de danger que j'aille en Turquie :))). Retourner en Grèce, que je connais peu et mal, oui par contre si un jour j'arrive à dégager du temps pour de vraies vacances :).
      Marie

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.