lundi 9 mars 2020

Ce qui est rare est cher.



Les « stocks » ce matin à la bourse (USA).

Pétrole :






Une guerre Russie/Arabie ? Enlever le point d’interrogation. La guerre commerciale...toussa...enlever commerciale.

Comment l’Iran va-t-il tenir avec un baril à 30$ ? On ne sait pas. 


 WTI :





Choc de la demande en Chine avec une inflation sur les produits alimentaires et moins d’achats de « biens de consommation » :



Inflation en Chine sur l’alimentation en général et le porc (fièvre porcine) en particulier :



Vivre ça revient cher !



Ce qui est rare est cher. Les coquillettes, la laitue, la cuisse de pangolin.

Quand ça devient trop cher on n’achète plus. Les sacs Hermès, les glaces au nom allemand, le pétrole pour produire des bassines en plastique qui coûtent moins cher à fabriquer que la matière qu’elles nécessitent.

On va devenir plus pauvres, on va poursuivre le mouvement amorcé depuis 1970, les banques centrales vont faire le job...2008.... sinon c’est la guerre, comme partout dans ce monde.

In Fed we trust.