lundi 9 mars 2020

Bloodbath ou comment survivre pauvres.



Les marchés mondiaux vivent un lundi noir.

Les principales Bourses européennes ont dévissé lundi 9 mars à l’ouverture, en proie à la panique face à l’accélération de l’épidémie mondiale provoquée par le coronavirus et de l’effondrement historique du marché du pétrole. 

A Paris, le CAC 40 perdait près de 6 %, après avoir déjà cédé 4,14 % vendredi.
Total perdait plus de 13 %, les banques chutaient entre 11 et 14 %. 

A Francfort, le DAX plongeait de 7,4 %.

Madrid cédait près de 7 %.

Londres plus de 8 %

Oslo, 12 %.

Milan chutait de 8 %, après avoir perdu 17 % depuis le début de la crise sanitaire.

Tokyo, le Nikkei a clôturé sur une chute de 5,07 %.

Les Bourses de Chine continentale ont quant à elles terminé sur des baisses de plus de 3 %, Hongkong clôturant sur un plongeon de plus de 4 %. 

La Bourse d’Arabie saoudite, la plus importante du Golfe, a chuté de 9,2 % à l’ouverture des échanges, alors que le titre du grand groupe pétrolier Saudi Aramco plongeait de 10 %, bien en dessous de son prix de lancement en décembre. 

Cet effondrement suit celui des prix du brut sur les marchés mondiaux après l’échec de négociations entre l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et la Russie. Source

-------------
Une image vaut mieux qu’un grand discours :





No Future !

 ;)


Pour ceux qui suivent : Source ;)


Moins de consommation de pétrole c’est moins de production de tout. 


Des produits alimentaires jusqu’aux biens de consommation les plus courants, de la cafetière au smart phone en passant par les cotons tiges...


Moins de tout et plus de rien, chômage à l’appui.


Plus d’Aides Sociales et moins de rentrées fiscales ? Mouarffff....


Plus de pauvres et moins de riches.


Je pressens une égalité de fait pour 80% de la population :) 


Vous les sentez, là, les guerres du manque ? 


Vous le sentez, là, le peak oil ? 


Il va en falloir de la charité, des chatons et des mignoneries pour empêcher le voisin de venir te voler tes coquillettes ! 


Heureusement que les leçons de morale ne manquent pas.


Ventre affamé n’a pas d’oreille, dommage !


Le côté positif, parce qu’il y en à toujours un, c’est certainement la baisse de la pollution.


Koike... le lobby nucléaire soit déjà à la manœuvre. Ben, si ! L’énergie verte atomique...on connait tous ! 


;) 


Un petit tour chez Ugo Bardi, ça peut pas faire de mal.


Un petit tour chez Gail, ça remet les idées en place.


;)