lundi 3 février 2020

« Yvan le terrible », un documentaire révisionniste ?



Ceux qui peuvent, regardez-moi ce documentaire hallucinant !

Les réalisateurs sont ceux de « Wild Wild Country », ce documentaire magnifique d’intelligence, loin du politiquement correct, écrit avec beaucoup de nuances. Nuances pour éviter qu’on prenne les armes pour défendre nos ways of life si fragiles.

Les deux réalisateurs récidivent, deux juifs, producteurs juifs, équipe de tournage juive.

Les traiter d’antisemites est donc exclu. Bien joué !

(Je tiens à rappeler que Spielberg s’est fait traîner dans la boue après son film Munich. Trop fort, les kons !)

Le documentaire suit le dernier procès d’un criminel nazi de l’Amerique à l’Allemagne, en passant par les tribunaux israéliens, le tout sur plus de 10 ans.

Des documents sur les camps nazis il y en a des tonnes, en Amérique, en ex-URSS, en Allemagne et en Israël. Des témoignages de survivants aussi. Le souci ? Pour valider un document ou un témoignage il faut croiser les sources, sachant que chaque source a ses propres intérêts et ses artistes falsificateurs.

Ajouter les avocats véreux, les accointances nazis communautaires ukrainiennes orthodoxes, les services spéciaux américains, le KGB...touillez.

Un documentaire sans pathos, sans pitié, sans espoir, ironique et détaché, désespéré, un humour glaçant car il ne reste que cela.

Je ne vais pas spoiler, regardez ! Jusqu’au bout.

Important : regardez en VOST. En effet, Netflix-France ne traduit ni ne sous-titre les interventions en hébreu. WTF ! ;)

(Un chiffre : 70 survivants de Treblinka.)

1 commentaire:

  1. Comment on fait sans netflix ? :(

    Du coup, on ne sait pas quelle est la conclusion. :(

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.