mercredi 12 février 2020

USA, un « communiste » à la Maison Blanche ?

Une source parmi tant.


Ceci expliquant peut-être cela :


?

Trump désigne lui-même Sanders comme son challenger.

C’est de la lutte des classes revival mâtinée de racialisme, pour les démocrates us.

Très « dans l’air du temps ». Le Déterminisme social et racial en question.

Ça nous donne une idée de ce que seront les bases des débats en France en 2022.

Les américains exportent toujours très bien leurs propres démons.

Si les gens n’étaient pas racistes ça nous donnerait à tous l’occasion de lutter contre les fameux 1%.

Malheureusement, en divisant la population en races, on parlera « minorités », quota, intersectionnalité, wc non-genrés, etc... nous nous perdrons dans la confusion organisée.

Les races ? Ce sont ceux qui les utilisent comme levier politique en geignant qui en parlent le mieux.



6 commentaires:

  1. Fatma Bisounours ben couscous13 février 2020 à 04:50

    Entièrement d'accord avec toi Wendy,le fameux, peut-être la première invention humaine,le diviser pour mieux régner.
    Mais les consciences s'éveillent, et cette stratégie qui a assez perduré et fais de dégâts devient trop voyante.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a de l'espoir pourtant :

    https://www.lefigaro.fr/politique/le-scenario-d-un-candidat-loufoque-inquiete-le-pouvoir-20191015

    "Et si la France connaissait un scénario à l’ukrainienne? Un humoriste qui fait acte de candidature un 31 décembre, telle une boutade, lance sa campagne sur les réseaux sociaux plutôt que sur les estrades, assume son inexpérience politique et finit par l’emporter, haut la main, face au président sortant. C’est ce qui est arrivé à l’homme de télévision Volodymyr Zelensky."

    (une élection due au plus pur hasard, par pure chance, une simple boutade venue de nulle part)

    ET

    https://twitter.com/Brevesdepresse/status/1227818784095981574?

    Brèves de presse
    @Brevesdepresse

    ����
    INFO -Laurence #Haïm, ex-porte-parole d'Emmanuel Macron, a proposé à Cyril #Hanouna de l’aider s’il était partant pour se présenter à la présidentielle de 2022. Selon l'animateur, la journaliste a indiqué qu'elle "croyait beaucoup" en cette éventuelle candidature. (itw CNews)


    Alors on sait qui est Laurence Haïm, liée au parti démocrate, éconduite par Macron quant à un poste d'ambassadrice (aux USA ?) après pourtant avoir fait sa campagne. On sait aussi qui est Sanders (le pire du pire). On sait aussi qui est Hanouna (no comment, ou plutôt si, un sous Michaël Youn, c'est pour dire, un destructeur de cerveaux).

    Je trouve que ça commence à se voir même pour ceux qui ne veulent rien voir. Mais je prie pour qu'Hanouna soit élu le cas échéant, ça irait tellement loin que les gens seraient obligés d'ouvrir les yeux et de renverser la table par simple réflexe de survie. Ce serait mieux que la mort lente en marche.

    Délirant.


    Et pendant ce temps :

    https://www.lefigaro.fr/vox/economie/michele-tribalat-les-politiques-seront-ils-bientot-depossedes-de-la-question-migratoire-20200207

    "Michèle Tribalat: les politiques seront-ils bientôt dépossédés de la question migratoire?

    FIGAROVOX/TRIBUNE - La démographe analyse le rapport d’un collège d’experts rendu au Président et au gouvernement, qui propose selon elle de diminuer les marges de manoeuvre de l’État sur l’immigration."

    Je pense que je vais d'ors et déjà apprendre à mes animaux à voler...

    https://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/5885803/un-an-ferme-pour-le-meurtrier-de-nala-le-bouledogue-jete-du-balcon.html

    Tout va mieux que bien mais moins que demain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut bien comprendre la stratégie de l'élite : ils veulent que notre pays soit détruit et éclaté en régions pour former leur europe fédérale et le fondre dans un magma multiethnique, marque de leur pseudo universalisme ; pour tuer le pays, rien de mieux qu'un président étranger, et surtout pas un blanc, puisque l'homme blanc hétéro catho est stigmatisé.

      Je les vois bien nous proposer Rama Yade : femme , young leader, ancienne ambassadrice de l'ONU et donc mondialiste américanisée, présidentiable, africaine, femme de couleur, musulmane, actuellement engagée par le think tank atlantic council (soutiens financiers/formatage), sachant que son mari Joseph Zimet, qui n'aime pas la France (étant en charge des commémorations, il avait organisé le piétinement des tombes à Verdun) est un conseiller en communication de macron.

      Si elle est partie provisoirement à New-York, ce n'est pas un hasard, on nous la prépare pour prendre la suite. Elle remplit toutes les cases des machiavéliques pour dynamiter le pays. Ah si, il lui manque peut-être la case LGBTQ-trans. Ne serait-ce pas le femme, future présidente, prophétisée par Attali?

      Supprimer
    2. Tu n'as pas tort, c'est une possibilité. Et il ne doit pas y avoir qu'elle en réserve à cocher toutes les cases...

      Supprimer
  3. C'est dommage qu'Elizabeth Warren ne soit pas en tête. Ca aurait eu de la gueule une squaw à la maison blanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord :). C'est une fabuleuse enseignante socratique +++ et une femme d'une grande intégrité. Dommage qu'elle n'enseigne plus. Au fait, l'anonyme qui se met à s'exprimer s'appelle Marie.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.