mercredi 12 février 2020

USA, augmentation du taux de suicide.





Plusieurs autres caractéristiques vont de pair avec des taux de suicide élevés. La privation - mesurée par les faibles niveaux d'éducation, d'emploi et de revenu et les niveaux élevés de pauvreté - est corrélée à davantage de suicides. Il en va de même de la solitude, que les auteurs estiment en utilisant la part des ménages avec des résidents célibataires ou non mariés, ou des résidents qui vivent dans la région depuis moins d'un an. Les endroits avec moins d'opportunités d'interaction sociale (parcs, musées, stades, etc.) ont également tendance à avoir plus de suicides.

En 2016, le taux de suicide était 25% plus élevé dans les comtés ruraux et moins peuplés (ceux de moins de 50000 personnes) que dans les pays plus peuplés (d'au moins 1 million d'habitants). Il y a quinze ans, il n'était que de 10% plus élevé. Source et plus

——J’en profite pour rappeler que l’espérance de vie la plus longue est à Hong-Kong.

Une ville qui ne dort jamais, où la pollution est terrible, où le bruit est roi jour et nuit et dans laquelle 10m2 est un luxe.