lundi 17 février 2020

Nos gènes appartiennent aux sociétés marchandes.

Forçage génétique : l’AESA pris en étau par l’industrie.


L’association Corporate Europe Observatory (CEO) a mené un travail d’enquête minutieux qui lui permet d’affirmer que « la moitié des experts chargés d’évaluer les risques potentiels de la technologie ont des liens financiers avec des organisations développant cette technologie et d’autres ayant des conflits d’intérêts avec une entreprise développant des insectes génétiquement modifiés  ». Ces conflits d’intérêt, récurrents au sein de l’Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA / EFSA), risquent fort de compromettre la qualité scientifique et la neutralité de l’avis qu’elle va publier.

Source et plus.


Hématologue ? Je l’aurais davantage imaginée en radiologie...tu retrouves toujours les mêmes ...Lauvergeon indisponible ?