mardi 18 février 2020

Grèce, expropriations et camps de migrants.



Le ministre de l’Immigration grec a annoncé lundi qu’il suspendait la construction controversée de centres de rétention sur trois des cinq îles grecques de la mer Égée qui débordent actuellement de demandeurs d’asile. Il laisse une semaine aux autorités locales pour soumettre des alternatives.

Source et plus.

Au total, environ 38 000 demandeurs d'asile s'entassent depuis des mois voire des années dans les camps des cinq îles qui, à l’origine, n’ont été conçus que pour accueillir un maximum de 6 200 personnes.

Souhaitant donner un coup d’accélérateur à la politique migratoire grecque du nouveau gouvernement conservateur, le ministre Notis Mitarachi compte faire débuter les travaux en mars. Une mesure jugée précipitée par les insulaires qui protestent notamment contre la réquisition de terres pour la construction des nouveaux centres. 
——-

En Grèce, le cadastre est « flou », voire inexistant et se met peu à peu en place. 

Géocedille nous en dira peut-être davantage 😊

De plus, l’église possède des terres (non imposables) dans des proportions bibliques.

-En France, toucher au foncier comme notre gouvernement le souhaite, c’est toucher à la constitution. 

-Des histoires de cadastre dans les petites mairies de notre beau pays il y en a ! Chaque secrétaire de mairie a son prix :) 

-Soyons attentifs à nos sols. Achetez des cartes IGN de votre environnement et allez vous promener avec. 

Exproprier pour les migrants ? Il y a la technique violente grecque et la technique sournoise fra...

4 commentaires:

  1. L'avenir ? Si tu as une chambre en trop chez toi, tu as la place pour un "migrant climatique". :)

    RépondreSupprimer
  2. Le cadastre... comment dire. C'est compliqué.

    La Grèce est un pays récent. 1830 pour le premier (petit) bout libéré, le Péloponèse. Les autres région, ça s'étale du XIXe à la guerre froide : Epire 1913, la pluspart des iles entre les deux guerres.

    Les cadastres précédents étaient tenus soit par les Turcs, soit par les Italiens et avaient pour but la taxation.

    Or la jeune nation grecque était foncièrement contre la taxation foncière après 400 ans de dhimmitude et ses taxes.

    A cela s'ajoutaient des difficultés duent aux vagues de réfugiés grecs venant de Turquie ou d'Egypte à cause des politiques hostiles de ces pays. Tous ces réfugiés se sont installés et ont construit là où il ont trouvé du terrain disponible et, il faut l'admettre, pas souvent avec des papiers en règles. En fait l'Etat les a dispatché dans les territoires disponibles et a laissé faire.

    Un recensement des biens immobiliers légitimes à cette époque aurait été assez désastreux pour des milliers de familles.

    Il y a un troisième aspect à l'absence de volonté de mettre en place des taxes foncières : l'intégration des non Grecs dans le projet national. Les Grecs n'ont pas chassé les minorités et elles sont nombreuses : Arvanites, Juifs, Pomacs, Tziganes, Turcs de Thrace, Arméniens, Italiens, Roumains, Slaves et même quelques Lybiens. L'absence de taxes était une façon de leur faire préférer l'Etat Grec à l'Empire Ottoman ou au règne du Pasha d'Albanie.

    Maintenant que le prjet c'est celui de l'Empire Européen, pardon, l'UE, il y a de nouveaux des taxes foncières et donc il faut implémenter un cadstre. Privé.
    Oui, le cadastre imposé par l'UE n'est pas une administration. C'est un service public sous partenariat public privé. Oui, vous pouvez vomir. Moi aussi ça me débecte.

    Le recensement se passe très mal et c'est pas sûr qu'ils sera complété. De très nombreuses familles n'ont rien d'autre que des actes notariés de succession très vagues dans la description des biens. Parfois il faut faire traduire de document en italien ou en turc ottoman (écrit en alphabet arabe) et les spécialistes sont très rares.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Géocedille !

      Bon, moi je vois bien l’arnaque en cours.

      La Grèce doit toucher des « aides » européennes pour son accueil des migrants.

      Qui dit aides dit dettes.

      C’est une africanisation du monde.

      C’est tout de même malheureux que nous ayons laissé faire cette abomination !

      Supprimer
    2. C'est surtout un inventaire avant liquidation pour payer la prétendue dette de la Grèce. Tout ce qui ne sera pas déclaré devrait tomber dans l'escarcelle de l'Etat d'ici 15 ans. Et l'Etat grec appartient aux banques étrangères.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.