samedi 29 février 2020

Avant les élections, le 49.3.







L’ordre du jour n’affichait qu’un seul sujet : «Coronavirus»

Mais au cours d’un conseil des ministres exceptionnel organisé ce samedi matin pour décider de plusieurs mesures destinées à endiguer l’épidémie de CoVid-19 en France, le Premier ministre en a profité pour décider de l’utilisation de l’article 49.3 de la Constitution sur le projet de loi «instituant un système de retraite universel». 

Secret bien gardé : le secrétaire d’Etat chargé des Retraites n’était même pas présent à l’Elysée et son équipe ne l’a su qu’au moment où Edouard Philippe a débarqué à l’Assemblée nationale peu avant 17h30, pour engager la responsabilité de son gouvernement sur ce texte majeur qui sera donc adopté sans vote.

Source

Les municipales à Paris, l’offre médiatique :

-Rachida

1)  responsable des fermetures des tribunaux de province. Aucun pauvre ne peut plus faire appel à la justice dans ma ville de naissance sauf à posséder une voiture ce qui n’est pas toujours le cas, payer l’essence ce qui est difficile pour certains et assumer une centaine de km.

2) faisait partie du gouvernement Sarko qui a détruit l’équilibre libyen avec Tony Blair.

-Agnes 

1) qui a déserté son ministère en pleine pandémie.

2) soupçonnée de conflit d’intérêt avec les labos pharmaceutiques 

- Anne

Détestée pour l’ensemble de son œuvre trop longue à détailler ici.

En résumé : de la vieille rombière ménopausée, accrochée à ses symboles phalliques de pouvoir.

Hystérie féminine, tableau clinique en français :



Leurs toy boys sont dans la rue.


Le pire ? 

C’est que le gouvernement est persuadé que nous sommes des veaux sans mémoire.

Le 49.3 sera oublié d’ici aux élections, pense très fort Édouard qui se présente au Havre.

Travailler plus pour gagner moins, davantage de migrants dans la rue pour leur bien et le notre, plus de taxes et moins de droits, moins d’instruction, plus de dettes pour sauver le climat, moins de croissance, moins d’emploi, plus de chômage.

Et encore ! C’est le moins grave ! Plus de gens et moins de peuple.

30 commentaires:

  1. Le gouvernement pense que nous sommes des veaux sans mémoire et il a raison de le penser. Sinon au niveau des élections les français vont voter pour l'algérienne, je pense. On n'a pas fini de descendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n’oublie pas ! Je ne voterai ni pour elle ni pour les autres.

      Supprimer
    2. C'est vrai tu préfères les juifs leurs queues est douce pour ton anus

      Supprimer
    3. T'es vraiment un taré toi !
      Faut vraiment te faire soigner

      Supprimer
    4. C'est l'expérience qui parle notamment entre circoncis :))))

      Supprimer
  2. Il est facile aujourd'hui de voir où nous allons:

    Macron déteste la France
    Le ministre de l'agriculture déteste les animaux puisqu'il assiste à des corridas et ment à propos de la dissesction des veaux
    Les ministres des retraites détestent les vieux puisqu'ils les privent de leur retraite
    La ministre de la santé déteste les malades puisqu'elle ferme des hôpitaux
    La ministre de la justice déteste les gens honnêtes puisqu'elle enferme les GJ et fait sortir les terroristes, et ferme des tribunaux
    Et je pourrai tous les citer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seule la caf reste grande ouverte pour nos remplaçants. Et ça durera tant que nous donnerons notre consentement en ne faisant rien ou en votant comme on nous dit.

      Supprimer
  3. L'utilisation du 49. 3 est un aveux de faiblesse.
    Faire de l'obstruction aussi

    N'oublions pas que cet article de la constitution à été utilisé 88 X depuis 1958

    Celui qui l'a le plus utilisé c'est les gouvernements de Mitterrand

    Le champion à été Rocard il me semble

    Il n'en reste pas moins que pour une réforme qui concerne tous les français c'est vraiment du n'importe quoi.

    Ce gouvernement c'est du n'importe quoi donc pas étonnant

    RépondreSupprimer
  4. Oubliez les caricatures de Mahomet, une offence bien plus grave, un blasphème bien plus intolérable vient d'avoir lieu. Un viol bien plus odieux que ceux commis par Violenski. Ou va le monde? On se l'demande!

    L'innocente, la pauve orpheline du climat, la faible filette sans defense a été violée!

    L'outrage a eu lieu et continue a l'être impunément sur des centaines de capots de voitures!

    Et la justice ne fait rien!

    Le viol abject a eu lieu a été perpetré avec usage d'objets detournés de leur destination, à savoir des autocollants.

    Circonstance agravante il est accompagné de violences dégradantes!

    Oui. Mes chers amis, Greta, la petite Greta a été victime d'un dessin sur un sticker de la marque Xsite.

    Le dessin repressente un silouette féminine, de dos, tirée par les couettes, et avec le mot Greta dessiné sur le dos!

    Il n'est plus temps d'être Charlie!
    Il faut punir ce dessinateur pour viol d'idole.
    L'identification de Greta Thunberd est évident : elle seule s'apelle Greta dans tout l'Univers.
    Le viol est prouvé, car nulle femme ne consentirait à un rapport aussi humiliant (sauf la mienne qui adore ça mais a vraissemblablement interiorisé plein de misogynie)
    L'âge aussi est clair : c'est un viol de mineure, car dans l'imaginaire collectif dans lequel ce viol a eu lieu, Greta aura toujours 13 ans.

    Il faut envoyer ce violeur imaginaire en prison imaginaire tout de suite.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai vu le sticker : pourquoi mineure ? Pourquoi viol ?

      Supprimer
    2. A cause du tirage de couettes, jimagine.

      Moi ce qui m'a fait rigoler c'est tous ces sites qui pixelisent le dessin alors qu'il n'y a rien à cacher. La pluspart pixelisent le mot Greta, comme si un nom pouvait être obscène. D'autres pixelisent le dos. Car première nouvelle, le dos est obcène aussi.

      C'est marrant cette projection du ressenti. On est vraiment au même niveau que l'interdiction de représenter Mahomet.

      Supprimer
    3. Va accueillir les migrants que la Turquie t'envoie trou du cul

      Supprimer
  5. Et un petit rappel pour que les français n'oublient pas quand on leur dira de voter royale en 2022 :

    https://youtu.be/TrpbBRBHqGk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est également à l'origine du linky qui nous irradie jour et nuit.

      Supprimer
  6. une motion de censure est déjà en préparation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis elle etait prête depuis un moment

      Supprimer
    2. Elle ne servira à rien. Bof... continuons à sourire 😀

      Supprimer
    3. une petite video pour se marrer :

      https://www.youtube.com/watch?v=47haPUMv5KI

      Supprimer
    4. Merci ! 😂

      Je pense qu’à nous tous ici on ferait mieux !

      Supprimer
    5. Petite manifestation festive devant l'assemblée, hier soir !

      Supprimer
    6. https://www.youtube.com/watch?v=sMifUQw8OkI

      Supprimer
  7. Putain maintenant que vous êtes entre trou de balle vous êtes heureux et le PD en anonyme rêve toujours de la queue des Arabes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as un problème avec ceux qui aiment les petites bites ?

      Supprimer
    2. Je préfère la queue de boeuf. Dans le pot au feu c'est extra
      Si un jour la tienne prend le bouillon envoie des photos qu'on se marre

      Supprimer
  8. Eh ben, ils faisaient pas les fiérots les cramonistes ce matin sur le marché pour les futures municipales.

    Y z'étaient tous serrés les uns aux autres comme des manchots à se regarder en chien de Fayence.

    Il ne reste effectivement plus qu'à suspendre les élections.

    Tof

    RépondreSupprimer
  9. Du lourd, même si cela vient de Mélenchon qu'on apprécie ou pas : c'est pire qu'on ne le pensait, ils ont osé modifier le texte en rajoutant 181 amendements, soit un coup de poignard dans le dos du peuple, des syndicats et de la représentation nationale!

    "En fait, c’est un autre texte qui est sur la table. Le gouvernement y a ajouté 181 amendements que personne, ni majorité, ni opposition, ni « partenaires sociaux » n’ont jamais vu, lu, étudié. Parmi ces 181 amendements il y a le contenu de 7 ordonnances sur les 29 dont nous avons dénoncé sans relâche le fait qu’elles introduisaient des centaines de dispositions inconnues. Le Conseil d’État avait dénoncé le fait que cette méthode rendait la compréhension globale du texte de loi très incertaine. Pourquoi ne pas les avoir données plus tôt aux parlementaires ? Pourquoi en avoir laissé encore 22 sans contenu ? Ce n’est pas tout. Sur ces 181 amendements, 66 viennent du gouvernement lui-même qui modifie ainsi son propre projet de loi. Pourquoi maintenant ? Et pourquoi sans explication, ni étude d’impact et notamment d’impact sur le reste de la loi ?

    Je n’ai pu avoir qu’un survol rapide entre hier soir dépôt de la motion de censure et dimanche la préparation de mon émission sur LCI. Mais ce que nous avons déjà repéré montre que les modifications concernent des sujets lourds de conséquences.

    Sont impliqués dans les changements prévus par le nouveau texte : les pensions de réversion au conjoint survivant, les bonifications pour les naissances d’enfants, la conversion des droits acquis vers le nouveau système, les conséquences sur les cabinets d’avocats de l’augmentation des cotisations, le niveau des cotisations des fonctionnaires dans le nouveau système, la définition de la carrière complète qui s’évaluera en nombre de points et non plus en trimestre ni salaire de référence, la valeur du point, la durée limite de travail dans un « métier pénible », les régimes spéciaux des fonctionnaires de la police et de l’armée qui resteraient indexés sur les années de services et non sur le nombre de points acquis, et enfin le régime de la « retraite progressive » c’est-à-dire du cumul emploi-retraite après 62 ans.

    https://melenchon.fr/2020/03/01/alerte-le-49-3-valide-181-nouveautes-jamais-examinees/

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.