lundi 24 février 2020

GJ, virus, transports les pertes touristiques ?

Un chiffre global ? Non.

Houlala ! On me dit que l’économie est en berne, que le jeux de Tokyo n’auront peut-être pas lieu, que les lignes aériennes sont désertées...

Ça dure depuis des mois à Paris, première pourvoyeuse de devises étrangères pour la France.

La saison des sports d’hiver ? Pas de chiffre.

On manque d’approvisionnement chinois ? Smart phones, médicaments, lessives ?


No Fake ! :) 


Pas de chiffre global dans une économie mondialisée ?

Chômage en hausse, mécaniquement ? Fermetures de semi-grossistes et détaillants ?

Sachons simplement que le virus plombe l’économie Môôńńddiaaaaâleu  et faisons avec.

Sachons que le pouvoir d’achat va encore baisser et que la raieforme passera aux forceps, comme les bulletins dans les urnes.

On ne peut pas lutter avec la scoumoune !