mercredi 5 février 2020

Donner aux pauvres ne les enrichit pas.

California and New York spend tons more on their anti-poverty programs than Texas and Florida. For instance, inclusive of Medicaid, California spent about $19,000 per person under the poverty line in 2017. New York spent over $21,000. Florida spent just $9,000 and Texas spent under $8,000. 

But there's no evidence that the extra spending is helping. The poverty rate fell 3% in California and 1.3% in New York from 2010 to 2018, while it fell 3% in Texas and 2.8% in Florida. Source

En clair, il n’y a aucune preuve que la charité aide les pauvres. Il y aurait même des preuves du contraire.
La Californie dépense 19.000$ par an et par « pauvre ». Davantage en 2020. Le tout en taxant les « riches » qui quittent l’état californien pour payer moins d’impôts.
En deux ans, plus 20% de sans abri en Californie, ainsi que dans toutes les villes les plus riches du monde. Même constat en Europe et au Japon.


Les 10% les plus riches des adultes possèdent 82% de la richesse mondiale. Les 50% des plus pauvres en détiennent moins de 1%.


...au fait, « Le stade ultime du capitalisme c’est la barbarie ». 
Et si ça ne rapportait à personne, croyez-moi, il n’y aurait pas de pauvres.
Ce marché des pauvres, c’est beaucoup d’argent et l’argent, ni ne dort, ni ne se perd jamais.