lundi 6 janvier 2020

Villes-monde ou cloaque mondial ?



Portland et Venice :


(Zon pris cher à Venice !)


L’effondrement ça prend 30 à 40 ans. ;) 


2019 :

La population des sans-abri californienne à augmenté de 130 000 à 151 000.

La construction de logements a diminué de 20%

200 000 personnes ont quitté la Californie. C’est la première perte de siège au Congrès.

Une des premières conséquences de l’afflux des SDF c’est l’empoisonnement de l’eau douce : Source

Les villes-monde ou le monde-ville, une menace pour l’environnement.

Les taxes augmentent sans faillir chaque année aux USA dans les états accueillants ce qui force les gens à déménager.

En France c’est exactement le même phénomène.

Rappel :

Le terme cloaque (lieu destiné à recevoir les immondices) est choisi à dessein car les comportements observés sont en fait une augmentation de l'apparition des pathologies observées dans un groupe donné. Les animaux mis dans une situation anormale de surpopulation vont être plus agressifs, des perturbations de l'activité sexuelle et des perturbations dans l'organisation sociale vont apparaître.


En 1958, l'éthologue John B. Calhoun a mené des expériences de surpopulation chez les rats.
Calhoun a fourni une cage à des rats avec de la nourriture et de l'eau en quantité suffisante pour soutenir toute augmentation de la population. En revanche la cage était fixée à une taille jugée suffisante pour seulement 50 rats
La population a culminé à 80 rats et, par la suite, a montré une variété de comportements anormaux, souvent destructeurs. 
Sa conclusion était que l'espace lui-même est une nécessité. Des études ultérieures impliquant les humains ont montré que ce n'est pas le simple manque d'espace qui provoque ce phénomène. C'est la nécessité pour les membres de la communauté d'interagir avec l'autre. Lorsque les interactions forcées dépassent un certain seuil, les normes sociales se cassent. Ainsi la densité sociale est considérée comme plus importante que la densité spatiale géométrique.
Les effets remarquables de ce phénomène comportemental incluent hyper-agressivité, déficience dans l'élevage des jeunes, cannibalisme infantile, augmentation de la mortalité à tous les âges et habitudes sexuelles anormales. Souvent, la population atteint un pic puis s'effondre. Les maladies physiques, les maladies mentales et psychosomatiques, les troubles alimentaires augmententSource
—— 

L’espace commun, l’économie sociale et solidaire, le partage des ressources, la maintenance des infrastructures de tout à l’égout, l’égalité entre les hommes, acheter local, chérir les animaux, veiller sur le climat, les politiques de santé publique, le droit au logement, la protection de l’environnement, les taxes ..... le tout d’un côté et la surpopulation de l’autre. 

La démographie et son effondrement mondial ? Déjà à l’œuvre ? Avant de disparaître, allons-nous devenir fous furieux ? 

On peut bla-blater politique et solutions mais la surpopulation c’est plus fort que tout. 

Même si nous ne consommions que l’essentiel, il n’y en aurait pas assez pour tous, prenant en compte que la population continuerait d’augmenter dans les proportions actuelles. 

À Paris qui se vide c’est la même situation qu’à LA. 

Dans ce système capitaliste mondialisé on voit immédiatement les limites de l’état providence....providence ou sparadrap.

....La tragédie des communs en serait-elle à son stade ultime puisqu’il n’y a plus de nouveau territoire à conquérir ?