mardi 7 janvier 2020

Sangoku, premier de la classe.




Pourquoi les asiatiques réussissent mieux ? 

Il y a trois hypothèses. 

Soit, les asiatiques travaillent davantage. Soit, ils ont un meilleur patrimoine génétique. Soit, ils ont une culture qui pousse davantage à l’excellence. Aucune de ces explications n’est politiquement correcte. Cela revient à dire que les cultures ne sont égales face à l’école ou que certaines communautés sont moins courageuses ou bien encore ont de moins bonnes caractéristiques génétiques.


....derrière ces inégalités cognitives, il y a de grandes inégalités sociales : les polytechniciens gagnent mieux leur vie que les Bac moins 3. Cette supériorité intellectuelle des Asiatiques pose des problèmes politiques aux USA.
Les « Asian American » -les Américains d'origine asiatique- sont 14,7 millions soit 4,8 % de la population américaine. 

Dès 2014, la célèbre université de Harvard a été attaquée en justice par une organisation d'étudiants asiatiques, « Students for fair admissions », pour ses préférences accordées aux candidats de blancs, noirs et hispaniques, aux dépens d'étudiants asiatiques plus méritants : en raison de cette politique, les Asiatiques représentaient seulement 19% des étudiants admis, alors qu'ils atteindraient 43% sur les seuls critères intellectuels et académiques.  

Soit quasiment dix fois leur poids démographique ! 

 64 organisations asiatiques américaines reprochent désormais à Harvard et à d’autres prestigieuses universités de la Ivy League, de fixer des critères d’admission plus élevés pour leur communauté, via une discrimination inversée

À New York, le très prestigieux lycée Stuyvesant, qui sélectionne exclusivement sur test et ne pratique aucune discrimination en faveur des autres groupes ethniques, est ainsi asiatique à 72 %. Le sociologue Thomas Espenshade, de Princeton, a montré en 2009 que pour être accepté dans les meilleures universités, les Asiatiques devaient en moyenne obtenir (sur un total de 2 400 points) 140 points de plus que les étudiants blancs, 270 points de plus que les « hispaniques » et 450 points de plus que les « afro-américains » aux tests intellectuels SAT. 

La politique de discrimination positive a été pensée pendant les années 1960 pour aider les minorités raciales défavorisées. Elle affronte aujourd’hui une grave crise : les associations asiatiques sont convaincues que la politique de discrimination positive construite par les blancs pour aider les hispaniques et les noirs est devenue un instrument pour réduire la place des Asiatiques.
Aux Etats-Unis, les différences économiques entre communautés deviennent gigantesques. 

Les statistiques gouvernementales montrent que les familles Asiatiques gagnent 81.431 dollars par an contre 65.041 pour les « Blancs », 47.675 pour les « Hispaniques » et 39.490 dollars pour les « Noirs » (US Census Bureau, Current Population Survey). Les Asiatiques gagnent donc 2,06 fois plus que les noirs et nettement plus que les blancs.

Certains généticiens réputés jettent de l’huile sur le feu et implorent l’opinion de rouvrir un autre débat miné : le lien entre notre race, notre ADN et nos caractéristiques y compris intellectuelles. 

Dans le New York Times du 23 mars 2018, David Reich – généticien de réputation internationale à Harvard–  a défendu l’idée que nier les différences interraciales sera contre­productif et renforcera le racisme : « En tant que généticien, je sais aussi qu’il n’est (...) plus possible d’ignorer les différences génétiques moyennes entre les “races”. Il sera impossible – en fait, antiscientifique, stupide et absurde – de nier ces différences. »

La France connaît sans aucun doute également de grandes disparités d’accès aux grandes écoles et de revenus, mais l’interdiction des statistiques ethniques ne permet pas de les mesurer et d’y remédier : les sociologues et politiciens peuvent dormir sur leurs deux oreilles, ils ne seront jamais perturbés par les criantes inégalités intercommunautaires

.... favorable aux inégalités positives pour diminuer les écarts intercommunautaires et donc aux statistiques ethniques pour les monitorer.  
 Nous refusons de regarder en face les différences socio-économiques inter-communautaires. 

En croyant être bienveillants, nous nous empêchons en réalité de combattre les inégalités entre communautés. Source 

______ Vieux serpent de mer. Personnellement, j'ai fait des études inutiles en sciences (LOL) sociales.

Si les études déterminent à ce point le niveau de vie, il serait judicieux d'adapter le système scolaire afin que chacun puisse être instruit au maximum de ses capacités.

Dans un pays multiracial et multiculturel comme la France et pour répondre aux besoins de chacun il faudrait connaitre les ajustements pédagogiques à faire pour la réussite de tous.

Dans l'article il est noté que les asiatiques performent davantage en sciences qu'en sciences sociales. C'est intéressant mais on ne sait pas pourquoi.

On ne connait pas davantage l'influence de Confucius ou de l'éducation sur leur réussite scolaire. Les rapports restent donc lacunaires. 

On ne sait toujours pas non plus si ces réussites chinoises, japonaises, vietnamiennes et coréennes peuvent être étendues à l'Inde, à la Malaisie, etc...

Beaucoup de lacunes dans les recherches à mettre au crédit du politiquement correct.

Et, bien sur, des instrumentalisations négatives à mettre au crédit des pseudo-rapports insuffisamment documentés.

Les blancs en sont à 98 pts/QI, les asiatiques cités ci-dessus à 108.

L'écart est assez inquiétant pour la suite.... La route du QI avance. :)

L'étude étant biaisée, j'ai plus qu'un doute. Je préfèrerais savoir que j'ai 20 points d'écart en moins avec un coréen suite à une véritable étude de mesure de QI menée avec une méthodologie correcte que de me trainer ces "rapports" parcellaires. 

La seule question, de mon point de vue, c'est : "pourquoi continuer à utiliser ces études qui ne conviennent à personne et qui sont peu fiables et trop vieilles"? 

Quid des parcours individuels dissonants dans un groupe donné ? etc...

Tout ceci est éminemment politique et économique. L'idée d'une classe dirigeante écrasant une classe dédiée d'esclaves y est incluse.

Pas de lutte de classes puisque le QI détermine ta place sociale ! 

Le mot "race" a été supprimé, alors que la race se voit à l’œil nu, pour être remplacé par le QI.

C'est quoi, le gain, là ? Le vice, le sournois.



------------

(Ceux qui ont lu des romans chinois, ont-ils compris comment s'organisait le quotidien dans les maisons chinoises ? Souvent à la lecture, j'ai eu des difficultés à me retrouver dans l'espace... ;)




 source image




 source : architecture chinoise

19 commentaires:

  1. Fatma Bisounours ben couscous7 janvier 2020 à 04:11

    Je pense qu'il y'a une culture de l'excellence, dans un reportage j'ai vu des enfants sud coréens
    aller encore à l'école après l'école, avec des cours du soir qui se termine très tard.
    De plus il y'a une émulation de la compétition peut être induite par le nombre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et du coup, ils veulent s'enfuir de leur pays. ^^

      Supprimer
    2. Fatma Bisounours ben couscous7 janvier 2020 à 05:57

      Ils veulent surtout s'enfuir de la médiocrité intellectuelle,Ils visent le génie.
      Leur fuite est intellectuelle pas spaciale.

      Supprimer
    3. Et en français, ça donnerait quoi ?

      Supprimer
    4. Fatma Bisounours ben couscous8 janvier 2020 à 01:13

      Ils veulent devenir plus intelligents et ils y arrivent.

      Supprimer
    5. Fatma Bisounours ben couscous8 janvier 2020 à 02:03

      Et toi tu as un avis sur la question, au lieu de poser des questions sur les réponses ?

      Supprimer
    6. N'empêche, je n'ai pas retrouvé l'article malheureusement, mais plein de jeunes sud-coréens veulent se barrer de leur pays. Et ceux qui ont des diplômes en sciences molles savent que c'est foutu...

      Ils deviendront sûrement comme nous à force une fois "le retard" (de destruction social dû au fétichisme de la marchandise) rattrapé, moins motivés pour crever pour la machine capitaliste. Tout comme le reste du monde. Après l'Asie, j'ai dans l'idée que les africains vont y passer aussi. J'ai hâte de voir ça pour me marrer puisqu'à ce moment je n'aurai plus de steak à boulotter.

      Supprimer
    7. Fatma Bisounours ben couscous12 janvier 2020 à 07:06

      Désolée je croyais que c'était du trollage.
      Sciences molles MDR...
      Toute science doit être respectée, simplement vue les priorités sociétales actuelles,elle a perdu de sa valeur,son heure de gloire viendra peut être plus tard.
      C'est possible, comme tu le dis, que toute société prenne ce schéma,une fois bien ancrée dans le capitalisme,ou bien peut être que selon certaines cultures et la place qu'elle accorde à l'humain ça prendra une trajectoire différente...
      Je garde espoir, mais je sais que le capitalisme est un bulldozer broyeur d'homme.

      Supprimer
  2. https://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-jeunes-filles-d-origine-asiatique-tetes-de-classe-en-france-loin-devant-tout-le-monde-20200105

    https://image.noelshack.com/fichiers/2020/01/7/1578258976-img-20200105-221515.jpg

    https://image.noelshack.com/fichiers/2020/01/7/1578258980-img-20200105-221519.jpg

    https://image.noelshack.com/fichiers/2020/01/7/1578260983-img-20200105-224902.jpg

    https://image.noelshack.com/fichiers/2020/01/7/1578260984-img-20200105-224859.jpg

    https://image.noelshack.com/fichiers/2020/01/7/1578260984-img-20200105-224855.jpg

    https://image.noelshack.com/fichiers/2020/01/7/1578261194-img-20200105-225250.jpg

    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais reprendre ces statistiques... :)

      Pas moyen de s’en sortir :)

      Supprimer
  3. Le secret est alimentaire...
    Mon cher Watson...
    Si ils sont plus intelligents c'est à cause du riz...
    Comme chacun sait... Le riz constipe...
    Donc des générations à se comprimer le cerveau pour évacuer à finit par modifier ceux-ci à cause de la pression sanguine...
    C'est de là également que proviennent les yeux bridés...

    Voilà... C'était ma pierre à l'édifice du savoir mondial...

    P...B
    Un constipé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La paella ça compte aussi ?
      Parce que dans mon patelin ils en mange tous les dimanches et j'ai pas vu d'évolution de QI particulière 😂😂😂

      Supprimer
    2. Tous les dimanches c'est pas suffisant...
      C'est même rizible...

      P...B

      Supprimer
  4. salut,
    le cerveau des filles est à maturité à 16 ans , celui des garçons à 20 ans. La sélection à l'école se fait à 16 ans (en fin de seconde).

    RépondreSupprimer
  5. alerte nocturne : L'Iran tire une douzaine de missiles sur deux bases abritant des Américains en Irak; évaluation des dégâts en cours...

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/plusieurs-roquettes-tirees-sur-une-base-americaine-en-irak-20200108

    RépondreSupprimer
  6. Fatma Bisounours ben couscous9 janvier 2020 à 05:23

    C'est tout chaud
    https://www.ouest-france.fr/sport/running/c-est-prouve-courir-rend-intelligent-6645648

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mieux en mieux. Et la marque des baskets on en parle ? :))

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.