samedi 18 janvier 2020

Raciste !


Bien.

Je reviens sur le passé. Je suis née dans une France rurale arriérée, à une époque où l’étranger vivait dans le village d’à côté.

Un temps lointain qui ne connaissait ni les noirs, ni les arabes (mot bateau) sauf à ouvrir un livre ou aller au cinéma.
Pour ma grand-mère, l’islam c’était Shéhérazade, la danse du ventre et les langueurs des harems. Les noirs c’était les négresses à plateau, les pagnes et les sagaies.
Et le monde était parfait ainsi. Contrairement à ce que vous pourriez penser il n’y avait, en ces représentations, aucun jugement de valeur.
Tout le monde avait le droit de vivre comme il l’entendait chez lui et, au final, la plus grande indifférence régnait quant à ces cultures exotiques.

Ensuite, j’ai voyagé. Pas en Afrique, mais il y a des noirs ailleurs et je suis allée à leur rencontre. J’ai vécu au moyen orient. Vécu, pas « passé ». J’ai vécu en Amérique du Sud et du Nord. Vécu, pas « passé ».

Autant vous dire que j’ai vu toute la palette de couleurs de l’espèce humaine.

Dans notre espèce il y a des races différentes. Et ? Rien.
La couleur de peau des gens ne nous renseigne pas utilement sur leurs qualités individuelles.
Il y a des abrutis et gens intelligents absolument partout, de n’importe quelle couleur, de n’importe quelle race, sur tous les continents.

Cette focalisation sur la couleur de peau comme étalon de toutes choses c’est purement raciste et en 2020 le racisme se porte bien. Le doigt de Charles Manson a remplacé celui de la Chapelle Sixtine.

J’ai vécu dans des pays islamiques très tranquillement.

Le seul racisme systémique que j’ai noté c’est celui des USA. Je pense que celui d’Afrique du Sud était bien pire mais je ne l’ai pas vécu.
Aux USA, les noirs étaient ostracisés, c’est une réalité. Pas de blabla.

La première fois que je suis entrée aux USA, la police de l’immigration mettait en cage (en cage) les ressortissants jamaïcains, haïtiens, cubains, etc… à la descente de l’avion. Tellement bien que je me suis sérieusement demandée si je n’allais pas « changer de crémerie »…

Il y a un racisme affiché en 2020 qui n’existait pas au 20° siècle. C’est ma conclusion étayée par mon vécu.

En ce qui concerne l’islam. « Islamophobe », avoir peur de l’islam ? ça non plus, ça n’existait pas au 20° siècle. Qui a peur du grand méchant loup ?
Non, mais changez-moi ce mot valise ! Il n’a aucune signification ! Il ne vaut rien dire et c’est bien pour cela qu’il fut inventé !

On pourrait éventuellement craindre une attaque au couteau musulmane, ok. Mais la peur de l’islam en temps que religion, idéologie et politique, non.

On peut combattre une idéologie, ça ne serait pas la première ou dernière fois de l’histoire humaine. Pourquoi en avoir « peur » ?
C’est déjà un aveu de faiblesse.

C’est la loi du nombre de musulmans sur des territoires vierges d’islam, d’une part, et la première guerre en Afghanistan qui ont dévoilé la culture islamique au monde.

La démographie c’est des territoires. Les territoires c’est la culture, l’ancrage des transmissions.

La transmission en France sera musulmane dans les années à venir. 

Ça ne vous plait pas ? Dommage ! Le réel reste incontournable. Pour le moment on parle avec une pudeur qui force le respect de « territoires perdus » et de naissances allogènes majoritaires.

Logiquement, donc… Mais la logique n’intéresse personne !

Plutôt que d’en tirer des conclusions utiles à tous on parle race et religion. Débile.

Qu’est-ce que la race ou la religion ont à faire dans une lutte pour la terre ?

Les occidentaux sont allés chercher l’opium et le pétrole (c’est pareil) pourquoi les orientaux et les sudistes ne viendraient pas chercher l’eau courante et les hôpitaux?

Une guerre, c’est une guerre, les gars !


Je suis menacée de tout en privé(*) mais je ne suis pas la seule. Loin de là !

J’ai des ami-rtuels musulmans et métisses blanc/noir qui le sont encore davantage.
Ha, ben…si, si !!! Eux aussi, ils sont "racistes islamophobes".

Nous communiquons ensemble par des messages effacés immédiatement. N’importe quoi !!! En 2020 ! 

Pourquoi ? Je vous laisse deviner.

Une police s’est mise en place sur les rézoos. Elle peut faire de ta vie un enfer. Et, pour certains, c’est l’horreur.

Fermer les commentaires, pour moi, c’est un crève-cœur. Jamais je n’aurais pensé en arriver là quand j’ai commencé ce blog. 

Nous changeons d’époque sans le sentir.

Qui s’intéresse aux petits blogueurs forcés de se taire ou la raison qui les pousse à modérer (joli mot pour censurer)  ce qui casse la dynamique des échanges ?

Montrez-moi un espace 100% libre, il n’en reste presque plus, hormis les forums « entre-soi » communautarisés. De toutes communautés confondues.

Certains compatriotes veulent que 70 millions de français ne parlent que d’une seule voix ? 

Un chef, un peuple, un discours et le monde comme patrie ?
Oui.

Et sinon ? J’ai la réponse en messages privés, vous aussi en réfléchissant un peu.

---- je sors sans relire et je reviens pour continuer…inch’allah !






(*) la seule personne qui m’ait offert son aide est un vieil ami algérien. Merci encore à lui !!! Il fut le seul.

14 commentaires:

  1. Texte magnifique digne d'un éditorial d'un grand journal! L'Amérique c'est le protestantisme : de Luther à 2020, le protestantisme -en tout cas son idéologie, a organisé un nombre incalculable d'apartheids. Les deux pays au monde à avoir pratiqué le plus le sport de la guerre sont les États-Unis et l'Angleterre. Ils confondent sans cesse le mot Bible et le mot cible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean.

      Très joli : bible-cible.

      Les anglais sont nos ennemis héréditaires.

      Quand je voyageais je les voyais ridiculement accoutrés et ils ne se mélangeaient avec personne !

      En plus, pour la petite histoire, ils sont pingres à un point ! 😉

      Supprimer
  2. Wendy bonjour.
    On perd contre soi même avant de perdre contre les autres.
    Ce qui arrive rentre dans le cadre des prévisions faites à ce sujet , tous les commentaires faits precedemment , des années, en ont parlé.
    Certains ont transférés leur blog sur des sites autres pour se mettre mieux à l' abri .
    Pourquoi ne pas l'avoir fait ?
    Ne pas vouloir accepter la realite est comme certain(e)s qui ne croyaient pas devoir voter MLP et ont eu M.
    On a que ce que l'on mérite per paresse, déni de la realite, vouloir continuer à rêver éveillé ......
    Mes commentaires ont toujours étés les mêmes quant à la volonté et l'exercice de cette volonté non pas pour mes choix mais ceux imposés par les circonstances.
    Oui c'est la merde, c'est vrai, mais cette fois il n' y en aura pas pour tout le monde , alors pourquoi ne pas continuer jusqu' au bout.
    Les légionnaires à Camerone ou les français rescapés de la LVF ( Charlemagne) dans le siège de Berlin par les soviétiques , se sont battus jusqu'au bout , pas par héroïsme mais parce qu'ils n'avaient pas le choix !
    Dans tous les cas , à mes yeux, plus noble que de se suicider avec femmes et enfants devant les légionnaires romains .
    Chacun sa merde !
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne rêve plus, Blueberry.

      Ça fait longtemps que je ne rêve plus. Sauf d’aller voir les poissons en Océanie avant qu’il ne soit trop tard.

      Je n’aime pas l’entre soi.

      Je fais confiance à l’être humain.

      Cette confiance ou innocence est gravement atteinte.

      Supprimer
    2. Gravement atteinte ne veut pas dire morte Wendy
      Ce texte est magnifique et je m'y retrouve.
      Je n'ai pas beaucoup voyagé. Mes découvertes d'autre univers je les ai connues en grandissant en banlieue et ce sont mes meilleures années.
      On apprend pas la tolerance dans les livres seulement
      Ne lâche rien ma grande. C'est toi qui a tout juste
      Mais c'est toi aussi qui en souffre en première ligne et a part continuer à participer à cet espace de liberté qu'est ton Blog.....Quoi faire quand on a pas ton talent ?

      Supprimer
  3. Vers 86 ou 88, j'étais en vacances en Bretagne chez mes grands parents. Un jour de marché ma grand mère (mémé) et moi attendons pépé qui boit un coup en faisant son tiercé hebdomadaire au plus du bled. On l'attend devant le stand d'un "Bana Bana" qui vend ceintures, lunettes, bracelets et autres trucs... Il commence à essayer de motiver mémé à acheter, sans succès. Quand ma grand mère lui dit qu'en fait on attend mon pépé, le Bana Bana lui dit "ah, je suis sur que c'est un blanc". Du tac au tac elle lui répond "ben oui, qu'est-ce que tu veux que je te dise, les noirs c'était pas la mode à mon époque !".
    La simplicité de sa réponse avait fait mouche. Sur le Bana Bana a qui elle parlait comme a un pote, sur moi qui n'avait a l'époque encore presque pas rencontré de gens d'autres origines que de leur bled.
    Et ayant déménagé plusieurs fois dans ma jeunesse, je confirme que même encore dans les années 80/90, dans certaines campagnes t'es un étranger si tu viens d'un autre département...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’étranger ! Une notion bien implantée dans la France rurale.
      France rurale qui change vite en ce moment.

      Les territoires urbains ne peuvent s’étendre indéfiniment et il y a une stratégie d’implantation diversifiée.

      Logique !!!!

      Supprimer
  4. Pourquoi ne pas éditer en public ici même, les menaces reçues en privé avec les noms des ceusses qui font les cons ?

    Le panégyrique de la connerie, de la méchanceté, du complexe du Kapo en gros ?

    Il y a 2 façons d'aborder un fil de com en mode ano :

    Soit tu en profites pour te lâcher, et planqué derrière ton clavier, tu te laisses emporter par les tréfonds des égouts de ton être,

    soit au contraire tu considères que cela t'obliges, et donc, tu feras ton meilleur pour élever le débat, car tu sais la chance d'avoir un espace d'expression et que les écrits restent.

    Bon, on sait aussi maintenant par l'ésotérisme que les pensées et idées aussi !

    Dans l'air !

    On en arrive à se demander quelle gueule a "l'égrégore mahométan", tant ses fournisseurs en formes-pensées ont déformé l'idole.

    Les formes-pensées créées des idoles vivantes, à la mesure de leur qualité.

    Le sang de l'animal sacrifié répandu sur l'autel permettait à Moïse de parler aux Esprits, et Dieu se manifestait (ce qui pose un énorme problème sur le QUI est ce Dieu).

    Quelles genres de saloperies laissent entrer dans notre continuum les rivières de sang répandues partout AU NOM DE DIEU ?

    Valable aussi pour tous les autres motifs !

    Les formes-pensées horribles ont durablement contaminé notre environnement, et on sent tous qu'il nous faut résister maintenant à leurs influences néfastes.

    Et nous avons ces affreuses conjonctions astrales qui enfoncent encore plus le clou.

    Cet épisode de fermeture des com n'arrive pas à n'importe quel moment.

    Nous parlerons donc de thermomètre.

    Ne pas casser le thermomètre !

    Et pour les vilains, méfiez vous des chocs en retour !

    ça n'est pas notre haine que vous aurez, mais la votre, qui vous bouffera de l'intérieur et qui vous ronge déjà.

    On n'est jamais mieux bouffé que par sa propre haine !

    L'AFrance a été lancée dans le racialisme communautaire par la gôche, le tournant Fabius, BHL, Dray et SOS lançons le racisme.

    Liberté, Egalité, Fraternité, ça peut marcher, si tu mets Fraternité en premier. Fraternité des corps, des différences, de notre unité dans la diversité.

    Après tu peux introduire la Liberté, liberté d'explorer ton étincelle intérieure, ta Rose, pour accéder ensuite naturellement à l'égalité entre tous en Esprit, car la Rose a la même couleur, le même parfum pour tous.

    Pas besoin d'un Dieu quelconque pour arpenter ce chemin.

    Seulement de ses 3 racines intérieures : masculine, féminine, androgyne.

    ça n'est pas ton "racisme" qu'on te reproche, mais ta féminité, qui renvoie certains anthropopithèques à leurs contradictions internes, à leur part féminine impossible à intégrer dans le carcan d'une religion mourante maintenant rétrograde avec l'évolution.

    De tout cœur avec toi.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tof, quel beau texte ! J’en reste coite...rien à ajouter mon vieil ami !

      Supprimer
    2. Le commentaire est à la hauteur de la Muse qui l'inspira.

      Les cœurs gros appellent les gros cœurs.

      :)

      Tof

      Supprimer
  5. Et cette configuration astrale est là pour un petit moment, il faut tenir bon, le bon grain sera séparé de l'ivraie par la force des choses.

    RépondreSupprimer
  6. Fatma Bisounours ben couscous18 janvier 2020 à 07:10

    Wendy
    Si ces quelques citations peuvent t'apporter du réconfort mon temps ne sera pas perdu de les avoir trouvé et posté.

    * " On est toujours le con de quelqu'un et tant pis pour lui"
    Jean Dion

    * " On déplaît à quelqu'un toujours par quelque endroit, et plaire à tous n'est pas si facile qu'on croit"
    Publilius Syrus

    * "Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire. Fais ce que tu aimes ou ce que tu penses juste de faire et tu seras heureux"
    Frédéric Lenoir

    Comme tu l'as fait dans ta vie auparavant continue de voyager et de nous faire voyager avec toi à travers ce blog, dans cette belle et complexe planète, et cette belle et complexe humanité.

    RépondreSupprimer
  7. Fatma Bisounours ben couscous21 janvier 2020 à 14:11

    Wendy j'espère que tu vas bien.
    Gros bisous.
    Je ne sais pas où poster mon message ,je le mets là.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.