vendredi 17 janvier 2020

Poulet guyanais.

Guyane : des poulets facturés 51 euros alors que 20% des antillais et 45% des guyanais vivent avec moins de 420 euros par mois...



11 commentaires:

  1. Ça demande quelques explications 😨
    Ils viennent d'ou ces poulets ?
    De métropole ou eleves sur place ?

    RépondreSupprimer
  2. Fatma Bisounours ben couscous17 janvier 2020 à 01:21

    Quand manger devient un luxe.

    RépondreSupprimer
  3. Mon conseil à nos amis Guyanais :

    Pour le même prix, achetez un incubateur et quelques douzaines d'oeuf fermiers. Pas des oeufs de poules en batterie.
    Vous pouvez aussi tester avec d'autres espèces comme les cailles.
    Ne gardez qu'un coq, sinon ils vont se battre.
    Prévenez vos voisins...
    Corocico, touça.

    Voilà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça à l'air tellement simple
      Donc rue part du principe aussi que ces poulets viennent d'ailleurs ?

      Supprimer
    2. Je part du principe que ce que tu payes 51 Euros, ce n'est pas le poulet, c'est la dépendence au système.

      Supprimer
    3. Ce qui est terrible dans une région grande comme la Guyane c'est de ne pas avoir son propre poulailler.

      A tous les coups, c'est un supermarché à fonctionnaires sur-rémunérés. Donc les prix à la consommation s'alignent sur leurs salaires.

      https://www.lesechos.fr/2016/05/la-sur-remuneration-des-fonctionnaires-outre-mer-ne-sera-pas-remise-en-cause-208555

      Vous saviez qu'un retraité fonctionnaire qui va s'installer là-bas en profite aussi même s'il n'y a jamais travaillé ? Elle n'est pas belle la vie parfois ?

      Supprimer
  4. Chez Carrefour France un poulet fermier bio PAC de 1,5 kg comme sur la photo coute 15 €. Un poulet PAC ordinaire du même poids coute environ 3,5 € soit 4 fois moins cher à peu près. Donc en Guyane et Martinique, il devrait être possible de trouver un poulet ordinaire PAC de 1,5 Kg à 10 € ce qui reste relativement cher mais plus abordable. Contrôlez vous même....

    RépondreSupprimer
  5. Petite erreur, ce n'est pas 10€ mais 12 à 13 € qu'il faut estimer ce poulet PAC ordinaire de 1,5Kg. Mes excuses!

    RépondreSupprimer
  6. Et ils parlent qu'en France nous allons devoir PAYER ENCORE PLUS CHER suite à un "IMPOT SUR LA VIANDE", cherchez sur DUCKDUCK GO cela vous changera de gougueule ! Un jour seuls les RICHES pourront avoir accès à la nourriture, c'est déjà le cas avec les prix du "BIO" : c'est pas pour tout le monde ! Rien à voir mais quand je relis Aurore Rouge ou les Protocoles de Sion, je me demande s'il n'y a pas une grosse part de vérité car le plan est suivi à la lettre tout au fil du temps ....

    RépondreSupprimer
  7. C'est ce qui arrive aux pays qui ne peuvent pas arriver à avoir leur indépendance alimentaire...
    Maintenant élever des poulets ça ne demande pas vraiment beaucoup de travail... mais un minimum quand même.
    Les guyannais sont tellement habitués à êrte nourris aux allocs qu'ils en ont perdu tout goût du travail.

    RépondreSupprimer
  8. En Guyane le problème vient du pouvoir d'achat des métro. La grande majorité sont des fonctionnaires surpayés grâce aux primes de déplacement. Tous les habitants de Cayenne connaissent le problème.
    Le gag du poulet c'est que "peut-être" a-t-il fait le circuit Brésil-France puis ensuite France-Guyane? Pourquoi? Parce que depuis l'épisode de la grippe aviaire la France a ouvert grand les vannes des poulets d'importation du Brésil. Depuis ce temps La majorité des plats préparés français à bas prix sont fait à partir de volaille provenant du Brésil. La filière en souffre énormément et la qualité n'est vraiment pas au rendez-vous.
    la Guyane n'étant pas gérée d'une façon logique passe par les filières de la métropole et renchérit ainsi tous les produits.

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.