vendredi 3 janvier 2020

Paris se vide, la banlieue fait le plein.




En cinq ans, le nombre d'habitants à Paris a baissé de 53.095 habitants, passant ainsi de 2.240.621 Parisiens en 2012 à 2.187.526 en 2017, soit l'équivalent de la population des 2e et 4e arrondissements cumulés.

C'est "le plus fort déficit migratoire apparent de tous les départements français" selon l'INSEE.

Les rares biens disponibles sont transformés en locations meublées touristiques, souvent par des professionnels attirés par une rentabilité 2,5 fois plus importante que celle des locations à l'année. Mais cela entraîne aussi une hausse des prix à la location et à l'achat".

Un schéma qui n'est pas suivi par le reste de la région où le nombre d'habitants ne cesse d'augmenter. C'est en Seine-Saint-Denis que la hausse est la plus importante avec une croissance de 5,1% en 5 ans. En Essonne, les habitants ont augmenté de 4,2% sur la même période. Source


(Oui, les femmes travaillent nues dans le BTP.)