mardi 28 janvier 2020

On ne montre pas du doigt.




Après plusieurs reports, le plan de paix américain pour le Proche-Orient, baptisé le "très grand plan" par Donald Trump, sera dévoilé mardi 28 janvier à partir de 12 h 00 (18 h 00 à Paris) par le président des États-Unis aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, mais en l'absence d'un représentant palestinien. Ce plan, salué comme "historique" par Israël, n'a que peu de chances d'aboutir tant il est rejeté d'avance, avec force, par les Palestiniens.

Source

On a hâte ! Rappelez-moi le nombre de plans de paix depuis 60 ans ? 
Il manque pas quelqu’un pour faire la paix sur la photo ? Ou c’est moi ? 

1 commentaire:

  1. Ce serait bien qu'ils fassent la paix pourtant. Mais c'est mauvais pour le business. Chacun joue son rôle dans cette affaire pour que la guéguerre continue ad vitam eternam. Je rappelle qu'on n'a pas encore vu de tranchées ou rien qui rappelle une vraie guerre d'extermination comme l'Europe en a connu. C'est du théatre quoi. Du moins pour l'instant. Enfin pour faire la guerre, il faut être deux. Et là, il y a un camp qui ne sait pas la faire semble-t-il. Depuis le temps que cette affaire dure...

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.