mardi 28 janvier 2020

Next : la police contre la police ?


Hier, les pompiers contre la police.

NB : les pompiers de Paris c’est l’armée.


Franchement, on aura tout vu !

Aujourd’hui une nouvelle mobilisation. La 8e journée nationale interprofessionnelle de mobilisation contre la réforme des retraites.


Une nouvelle manifestation aussi.

Source




9 commentaires:

  1. en fait, seuls ceux qui sont "reconnus" avocats, pompiers, scnf, opéra etc sont favorisés lorsqu'ils se remuent mais pour les petits qui ne peuvent pas aller manifester pour éviter de se prendre une grenade dans l'oeil ou respirer les gazs hypernocifs pour les poumons (avec des suites - séquelles probables)et bien ceux là resteront sur le carreau et n'auront plus droit qu'aux miettes. et puis il y a surement d'autres moyens de faire fléchir cette oligarchie, qui n'ont pas encore été mis en place plutot que de dire à chaque fois où seront les manifestants afin de bien être ciblés. il n'y a pas de cohésion dans tout ça (voir les autres pays)sans compter les "infiltrés" qui paradent sur les plateaux tv tout en menant les moutons à l'abattoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de cohésion. Pas d'adhésion.

      Supprimer
    2. Non le gouvernement ne change pas la loi en fonction des professions.

      une profession favorisé : les notaires qui n'ont même pas fait grève.

      Supprimer
  2. Sauf que les pompiers de Paris n'y étaient pas.
    Ce sont des militaires donc pas de droit de greve
    Ça ne change rien au fond....Si les FDO s'en prennent aux pompiers c'est grave 😢

    RépondreSupprimer
  3. Bof les pompiers n'ont même pas le cran de demander pourquoi ils souhaitent une augmentation de la prime de feu.

    Et le gouvernement a fléchi en la passant de 19% à 25%. C'est considérable.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne comprend pas, "l’intérêt" de manifester...on marche, on crie, on se confronte avec la police ou pas, mais si la police ne se mettait pas en opposition aux manifestants, la manifestation irait donc logiquement jusqu’à son terme...et puis quoi après ?
    Ils rentrent chez eux ? Et ensuite qu'est ce que cela va changer ? Si le gouvernement veut continuer de nous fister, en quoi cela vas les en empêcher ?

    Si quelqu'un peut m'éclairer sur la finalité positive d'une "manif", merci d'avance.

    xyz

    RépondreSupprimer
  5. Les fdo vivent pour la plupart dans des casernements ou édifices de l'état .
    Ces édifices sont dépendants de EDF / GDF( transformateurs notamment ! ) , service des eaux , ont des compteurs généraux comme tout bâtiment dans Paris , des canalisations d'évacuation eaux usées & wc , idem pour les lignes téléphoniques , les portables doivent être recharges et les frigos & congélateurs branches sur le réseau,etc, etc ......
    C'est une grève générale , SNCF & RATP& EDF&GDF&Service des eaux& égouts & pompiers &hôpitaux et services médicaux , etc.....
    Oui ou non ?
    Comme les fdo pensent que c'est chacun sa merde , laissons leur la leur.....
    Madame devrait apprécier et si elle fait la grève , monsieur fera un noeud !
    Ambiance dans les chaumières , je ne te dis pas !
    Le repos du guerrier à une certaine noblesse !
    le repos du milicien : une cure d'eau de Vichy devrait lui suffire ........
    De l'eau fraîche seulement pour lui qui sait prêcher l'amour d'autrui.
    Ils pourront toujours porter plainte à l'igpn , complicité garantie, un seul magistrat n'avait pas prête serment jadis, aujourd'hui tous en marche derrière M. Pas un seul'a sauvé l'honneur......
    Jdcjdr.
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
  6. Macron pose à Angoulême, avec le créateur d'un T shirt à l'honneur du LDB 2020 et avec comme décoration un chat avec un œil crevé.

    Et ça le fait rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fatma Bisounours ben couscous31 janvier 2020 à 00:59

      La provocation comme liberté d'expression

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.