vendredi 17 janvier 2020

Les médias traîtres au réel.


(Vrai cliché d’un nuage suspendu. Joli !) 




les médias sont notamment coupables, aux yeux des Français, de ne pas savoir rendre compte de leur vécu.

L’intérêt des Français pour l’actualité n’a jamais été aussi bas. Selon le baromètre annuel réalisé par Kantar pour le quotidien La Croix, publié mercredi 15 janvier, seuls 59 % des Français, soit huit points de moins qu’en 2019, disent suivre l’actualité avec un intérêt "assez grand" ou "très grand" contre 41 % qui déclarent un intérêt "très faible" ou "assez faible".

Le baromètre révèle également que les Français ne font pas confiance aux médias : ils ne sont que 50 % à juger crédibles les informations diffusées à la radio, 46 % en ce qui concerne la presse écrite, 40 % pour la télévision et 23 % pour les informations en provenance d’Internet.

L’autre enseignement, qui se confirme un peu plus chaque année, c’est le désintérêt profond des jeunes pour les médias traditionnels qui n’ont pas su adapter leurs contenus, leurs sujets, leurs angles aux préoccupations des plus jeunes. Ceux-ci se tournent davantage vers les réseaux sociaux et se caractérisent par une difficulté à identifier les sources d’information. Ils n’ont pas forcément une très grande perception de ce qui différencie tel ou tel média.

Source