vendredi 3 janvier 2020

Les anglais raillent M.



L’hebdomadaire conservateur anglais cite plusieurs exemples de l’échec spectaculaire”de Macron : des tentatives écologiques qui n’ont pas abouti, l’annonce de la hausse de la taxe sur le carburant à l’origine du mouvement des “gilets jaunes”, un grand débat présenté comme un “grand moment de démocratie” mais qui n’est, finalement, “qu’un monologue”
Et à présent il y a son dernier projet, celui de relancer une ambitieuse ‘renaissance de l’UE’, un concept extrêmement vague qui n’a trouvé aucun écho chez les Français, lesquels n’ont pas la moindre idée de ce à quoi il fait allusion et dont le propre euroscepticisme est foulé aux pieds.”
Pour les européennes, souligne The Spectator, la France va inévitablement élire un nombre important d’eurosceptiques au Parlement européen. Face à l’extrême droite, la base de Macron paraît insuffisante, et les électeurs qui ont fait barrage à Marine Le Pen lors de la présidentielle pourraient être moins scrupuleux pour ce scrutin.