mardi 28 janvier 2020

La féminité bientôt toxique.

La «masculinité toxique» inclut désormais les hommes qui parlent de sport entre eux.


Ok. Je sais qu’à un moment donné la propagande s’abattra sur la « féminité toxique ». C’est logique. C’est même obligatoire car l’homme et la femme forment un couple signifiant. Il faut détruire l’image de l’un comme de l’autre pour que ça marche.

Mais comment définir la « féminité toxique » ?

- celles qui brodent

- Les belles

- Les mères

- Les maquillées, décolletées, le fer à repasser à la main, les porteuses de stilettos, celles qui lisent des romans d’amour de gare, les épilées, les faux ongles, les 100% hétéro, les parfumées...

Ça viendra. C’est certain.


(Vermeer, la dentelière. Sera brûlé vendu à un collectionneur privé)



27 commentaires:

  1. Les putes ?

    Désolé d'utiliser un synonyme pour la femme française de 2020. (pas les vieilles qui restent des phares dans la nuit et qui nous montrent que les vraies femmes existent.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les phares dans la nuit 😊
      Ça fait du bien.
      La semaine dernière j'ai mis une jupe pour aller travailler (animatrice scolaire) les enfants m'ont demandé si j'avais le droit de porter une robe au travail
      Mes collègues s'interrogeait sur le fait que je doivent me baisser en jupe 😕
      Vous voyez le niveau ???

      Supprimer
    2. 😱😱😱 c’est pire que ce que je pensais !

      Ici, je ne mets plus ni jupe, ni robe, ni talons, ni maquillage...rien.

      ....

      Supprimer
    3. Oui, merci à vous de porter encore haut le flambeau de la féminité à la française. Au vrai sens respectable du terme. Parce que les plus jeunes, hein... Tinder, blacked, etc... pff (pas que les mecs valent mieux ceci-dit, misère)

      Supprimer
    4. Oui misère
      Bon je précise que mes collègues sont majoritairement des femmes et des jeunes femmes en plus.
      C'est celle ci qui me font de plus en plus "peur"

      Supprimer
    5. C’est vraiment du grand n’importe quoi, Mila ! Les jeunes femmes sont idiotes ou quoi ? Baisse du QI ?

      Je ne comprends pas. En plus, comment pensent elles « séduire ».

      C’est important la séduction, c’est la prélude au couple, aux enfants, etc...

      Et les types ? Ils aiment quoi ? Les bonnes sœurs ? Mon Dieu...l’éternel féminin ? Disparu à tout jamais ?

      Je n’y crois pas. La biologie reste la biologie sauf à prendre des perturbateurs endocriniens à haute dose...... ?

      Supprimer
    6. Tous les gens sont habillés comme des sacs à patates, hommes comme femmes, enfants, les pires étant les vieux qui se lancent dans des exercices de style improbables !

      Le sac à patate donc !

      Evidemment, l'Education nationale bat tous les records de mauvais gout en matière vestimentaire.

      Les salles de profs sont un étalage de guenilles.

      Et aussi tous radins comme des poux.

      La radinerie du fonctionnaire est légendaire.

      Il reste quelques élégantes dans Paris, mais l'I Phone brandi en pendentif gâche tout et les transforme en chasseuses de Pokémons, le regard bovin.

      Meuuuuuuuuuuuuuuuh !

      Une goutte de chiasse suffit à gâcher une barrique de lait.

      Actuellement, il ne reste plus qu'une goutte de lait dans la barrique de chiasse.



      Tof

      Supprimer
  2. On vous prévient les femmes, sans féminité, sans attitude sensuelle avec vos regards langoureux de tant en tant alors vous ne serez plus attirante.
    Telle les petites racailles des cités crachant par terre et parlant fort on vous fuira.
    Ou à la limite on vous tapera dans le dos comme on fait à un pote et puis c'est tout.
    On ira chercher de vraie femme dans des pays plus sensé

    RépondreSupprimer
  3. Ouais. Mais on est en 2020.

    https://www.youtube.com/watch?v=d-EevKnWdCo

    RépondreSupprimer
  4. C'est tellement débile que.....no comment 😕

    RépondreSupprimer
  5. Et ce n'est pas tout. Le sexisme est partout, semble-t-il, même dans les stations service dont la pompe est un concentré de masculinité toxique :

    https://www.dailymail.co.uk/news/article-7913077/Private-tutor-31-accuses-petrol-stations-SEXISM.html

    Cette brave dame de 31 ans faisait le plein de diesel quand soudaint ça a fait tilt : Si elle a mal à la main quand elle tiens la gachette c'est que la pompe à pétrole est sexiste! C'est pas parce qu'elle a des mains de hobbit. Ce n'est pas elle qui est trop petite, ce sont les hommes qui sont sexistes. Ils ont conçu la pompe pour discriminer les femmes.

    Et je ne vous parle pas du design phallique de l'objet, qui oblige la pauvre femme à littéralement mimer un viol à chaque plein pour pouvoir se déplacer en voiture.

    Où va se nicher la perversité des mâles!

    Résumons donc le féminisme :

    1) Il n'y a pas de différence de genre.
    2) les femmes peuvent faire tout ce que les hommes peuvent faire.
    3) si elles ne le font pas c'est à cause du conditionnement social.
    4) mes mains sont trop petites pour utiliser les pompes a essence car elles sont conçues pour des mains d'hommes
    5) ce n'est pas parce que je me suis trompé sur les points 1, 2 et 3. C'est parce que les hommes sont sexistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la vie réelle, un couple c’est une force de construction, de création.

      Non une femme ne peut pas monter une charpente sauf certaines
      sibériennes génétiquement adaptées aux travaux de force. Ceci vient certainement de l’adaptation des populations au milieu particulièrement hostile.

      Quand j’ai des idées d’aménagement, par exemple, j’ai besoin de l’aide d’un homme pour concrétiser.

      L’inverse est vrai aussi. Je suis femme et je prends en charge la logistique souvent.

      Complémentaires.

      Si on stigmatise la puissance physique des hommes on impuissante les femmes.

      Supprimer
    2. Et c'est incroyable que tu sois obligée de rappeler une telle évidence. Mais dans quelle monde on vit ? Bien sûr que les femmes et les hommes ont besoin les uns des autres. :) (si on oublie papa État qui remplace les hommes dans le rôle de pourvoyeur)

      "sauf certaines
      sibériennes génétiquement adaptées aux travaux de force."

      Eh ho, tu parles bien de ma grand-mère, merci ! En plus j'ai hérité génétiquement d'elle, alors hein ! ;o)

      Supprimer
    3. C’est darwinien je pense la force de certaines sibériennes. Elles ont du développer une force masculine car leurs hommes ne pouvaient pas faire face seuls à la préservation de l’espèce / enfants.

      Et OUI, c’est hallucinant de devoir rappeler l’importance de la symbiose homme-femme, moteur de notre civilisation.

      Détruire un élément du couple, c’est détruire l’autre. L’un ne va pas sans l’autre.

      C’est le cas de le dire : ils sont intimement liés.

      ...féministes débiles venues tout droit de l’affrontement racial des années 60 aux USA. Tuer l’homme blanc rendrait la planète plus juste ?

      Non. Social ingénierie pour les nuls. Comme si les femmes blanches n’étaient pour rien dans l’injustice sociale ! MDR ! La femme est conservatrice par essence car elle ne peut être mère dans le chaos.

      N’ont-elles ni père ni compagnon ni enfant mâle ?

      Les pompes à essence difficiles pour les femmes ? Oui. Mais quel rapport avec la toxic masculinity ?

      C’est pour des raisons de sécurité.

      On voit bien la baisse de QI ! Clairement !

      Supprimer
    4. Dans mon île rétrograde et machiste, les femmes ne soufrent pas quand elles vont faire le plein car il y a un employé qui fait le point, nettoie le parbrise et va chercher la monnaie.

      Moi je me contente de tirer la commande d'ouverture du clapet protégeant le bouchon du reservoir et de dire combien d'essence je veux ce que même une naine serait capable de faire.

      Ah et j'oubliais. C'est une dame qui tiens la station service la plus proche. Elle n'a pas l'air d'avoir mal aux mains. D'ailleurs il y a une goupille qui permet de lâcher la gachette pendant le remplissage.

      Si notre amie féministe souffre c'est pas à cause du design machiste de la gachette, c'est à cause du modèle social Ikea.

      Supprimer
    5. Je porte les agglos avec deux doigts et je ne me sens jamais aussi bien que dehors quand il fait zéro degré. Merci mémé ! Mais aussi merci pépé germain pour m'avoir fait hériter de son quintal. On va dire que je suis adapté à la nature, nature que j'aime et qui me le rend bien. :)

      Sinon, j'aime bien ta façon de voir les choses sur la relation homme/femme, car tout simplement elle est juste. On n'ira nulle part si on n'y va pas ensemble main dans la main. C'est une évidence.

      Il y a une volonté de nous diviser, ce qui est horrible. Il ne faut pas tomber dans ce piège. Jamais.

      https://redice.tv/a/c/n/17/10280505-WhiteCoupleCover.ab94b306.jpg

      Supprimer
    6. Tu penses réellement qu’une femme peut monter une étagère toukaka sans un homme ? ;)

      Supprimer
    7. C’est comme les chasseurs dans les hôtels ... à part dans les hôtels haut de gamme, il n’y a plus d’hommes pour te monter tes bagages. :))

      Alors, que bon... c’était sympa et que le gars était payé pas si mal. Pourboire sympa !

      Supprimer
    8. Oui je le croix Wendy.j'ai eu l'occasion de faire des travaux au départ réservé aux hommes.
      Poser du carrelage, pousser des brouette, faire du béton etc....
      Sans plaisir et seulement pas nécessité
      Sur le long terme notre squelette n'étant pas adapté la facture est salée après.
      Est ce quem mes homme seraient capables de supporter une grossesse ,
      La question est se pose pas puisque il ne sont pas prévu pour cela.
      De la même manière nous ne sommes nous les femmes, du moins la majorité, pas prévues pour ça non plus.
      Et c'est très bien comme ça

      Supprimer
  6. La féminité est minée par la redéfinition du mot femme pour y inclure les hommes s'identifiant comme des femmes avec la cohorte de problèmes et d'absurdités qui vont avec :

    La "transition" de garçons prépubères incluant parfois la castration chimique ou chirurgicale.
    L'inclusion d'hommes s'identifiant comme des femmes dans les lieux intimes des femmes et filles : WC, vestiaires, prisons...
    La concurrence déloyale d'hommes s'identifiant comme des femmes dans des activités resevés aux femmes comme les compétitions sportives.

    Dans le monde anglosaxon cette idéologie est déjà implémentée par la pénaliséation de la critique comme l'a vécu la féministe Posie Parker, harcelée par la police, bannie des médias sociaux et ostracisée des mouvements progressistes pour avoir défendu la définition du dictionnaire du mot Woman.

    https://www.spiked-online.com/2019/11/19/telling-the-truth-about-trans-is-not-hate-speech/.

    RépondreSupprimer
  7. Pendant ce temps au Québec, la présidente de la fédération des femmes du Québec, subventionner par l’état, déclare ceci :

    Les relations de couple hétérosexuel sont vraiment violentes. En plus, la grande majorité sont des relations basées sur la religion.

    Il est peut être temps d'avoir une conversation sur leur interdiction et abolition

    — Gabrielle Bouchard, January 28, 2020

    Soit dit en passant, cette femme est un homme transgenre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La représentativité des femmes assurée par un guignol déjanté déguisé en femme est semble-t-il le progrès ultime de la démocratie.

      Ne riez pas!

      On est passé de "Je vous représente parce que vous avez voté pour les idées que je défend peu importe mon genre."

      à "Je vous représente parceque comme vous j'ai un vagin même si vous pensez le contraire de ce que je dis et que personne ne m'a élue."

      Pour en arriver à l'ultime enc...ade :

      "Je vous représente parce que j'ai mis une péruque et du gloss, oubliez que j'ai une teub et que mes idées débiles sont à l'opposé de ce que pensent l'écrasante majorité des femmes. Non seulement vous n'avez pas voté pour moi mais vous n'avez pas le droit d'expression sale transphobe. Allo? La police? J'ai un transphole là... oui... Je porte plainte... Faites vite, il est sur touiterre. ouf!".

      Supprimer
    2. "Ne riez pas!"

      Trop tard !

      Supprimer
  8. Pendant ce temps là, la présidente de la fédération des femmes du Québec (qui se trouve être un homme transsexuel...) juge que l'on devrait interdire les relations hétérosexuelles en raison de la violence des hommes et du poids de la religion.
    https://www.985fm.ca/nouvelles/opinions/280028/relations-heterosexuelles-la-presidente-de-la-federation-des-femmes-du-quebec-propose-leur-abolition

    La fédération des femmes du Québec est le machin subventionné qui représente la plupart des associations féministes au Québec.

    RépondreSupprimer
  9. La présidente de la fédération des femmes du Québec et un homme transgenre qui déclare : Les relations de couple hétérosexuelles sont vraiment violentes. En plus, la grande majorité sont des relations basées sur la religion. Il est peut-être temps d’avoir une conversation sur leur interdiction et abolition», a-t-elle écrit.
    https://www.journaldemontreal.com/2020/01/28/lanimateur-jonathan-trudeau-demande-la-tete-de-gabrielle-bouchard

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.