dimanche 29 décembre 2019

Sic transit...

J’en rêvais à 15 ans...


Une bonne brouette et hop ! 

32 commentaires:

  1. Et moi j'en ai rêvé à 20 ans, j'ai même commandé le premier volume à l'essai que j'ai dû rendre par la suite avec regret...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est terrible de voir ça...si j'avais su...

      Supprimer
    2. Durable mais valeur marchande devenue nulle. Sad but true.

      Supprimer
    3. C'est le système à gogos! Tout le 19è rengorge de compiles de ce jus. Moins on comprend plus on étale ce que l'on imagine.
      Le business s'est emparé de cette méthode pour vendre en porte à porte ou par correspondance.
      Certains on même appelé cette littérature un système pour stocker l'humidité !
      Il n'y a jamais eu aucune valeur dans ce papier en forme de bouquins. C'est un mythe comme les différents tarifs postaux. La société de consommation est passée par là....

      Supprimer
  2. Effectivement, c'est l'heure des bilans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou du Liban et le sigle rappelé marque au losange empilée sur un terne cercle japonais point-à-mousson, à voir

      https://fr.news.yahoo.com/m%C3%AAme-l-apos-avocat-japonais-070118195.html

      Supprimer
    2. J'avais compté 14 et 16 volumes comme induisant entre, l'idée de la découverte au XVème siècle de l'imprimerie par Gutenberg ; par le passé l'alphabet moderne, essaimé et popularisé le fut par les phéniciens, le lieu du Liban actuel

      Le i d'information, donnait 30 volumes et 1 pour une information ce 31, je ne savais laquelle précisément mais cette photo avait une forme de génie visuel très intéressant

      Il y aura toujours une FAUTE d'orthographe à GONE

      Supprimer
    3. 15 ans il risquait...et le Bleu Blanc Rouge de la photo ne doit pas nous faire oublier qu'il se serait pointé au Liban avec un passeport français

      Supprimer
    4. Plutôt l'homme du Bilan, Ghosn signifiant branche en arabe implique la tendance pour l'année à venir dans le secteur mondial de l'automobile

      l'heure du Bilan de toute une "branche" : le corbeau pourra t'il devenir blanche colombe d'avoir transité par la Truquie au moment des fêtes de NOEl ?

      Meilleurs voeux 2 20 pour Ywden et amitiés s'il vit encore longtemps

      Supprimer
  3. Fatma Bisounours ben couscous30 décembre 2019 à 03:04

    Sniff, à la poubelle, ça coûtait une fortune à l'époque, moi j'allais les consulter chez la maman de ma meilleure amie d'enfance Carine, elle bossait chez Larousse.
    Pareil pour les films VHS...ahh! Les comédies musicales Grease, dirty dancing, Salsa ( avec Rico)...
    Le monde de l'obsolescence, où rien ne dure, tout passe et trépasse, sauf l'Éternel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça coûtait tellement cher que je la trouvais seulement à la bibliothèque.

      Très bonne source d’informations pour les exposés.

      Ça me fait mal au cœur.

      Supprimer
  4. Fatma Bisounours ben couscous30 décembre 2019 à 03:18

    Ahh la bibliothèque Wendy, on pouvait y passer tout un samedi en entier pour préparer un exposé, et en Silence....
    Qu'est ce qu'on a eu comme fou rire qu'il fallait étouffer faute de se faire virer de la salle, que des bons souvenirs.
    Maintenant internet a changé la donne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)) Et pourtant je doute que nous ayons fréquenté la même !

      Je ne pense pas que Wikipedia ait le même niveau que l’universalisme.

      Je peux me tromper et ça dépend des sujets...

      Supprimer
  5. Fatma Bisounours ben couscous30 décembre 2019 à 04:01

    Bibliothèque de Montrouge.

    RépondreSupprimer
  6. Fatma Bisounours ben couscous30 décembre 2019 à 04:03

    https://youtu.be/DpzRONla_RU
    J'ai retrouvé ça un homme admirable , rempli d'humilité et passionné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, criminel mais surtout idiot de dire à un enfant ou un adulte « tu n’es pas capable ».

      100% d’accord.

      Supprimer
  7. Fatma Bisounours ben couscous30 décembre 2019 à 04:25

    Une autre
    https://youtu.be/CGLZ_MNx7Y4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, pour une fois tu cites un type intéressant. J'ai toujours apprécié ses interventions sur Radio Courtoisie. Je le pensais libéral-con mais il est plutôt libertarien.

      Il a commis cet article qui pourrait limite être traité de conspirationniste :

      https://institutdeslibertes.org/la-peste-blanche/

      Il sait très bien pourquoi et comment cette situation est ce qu'elle est mais ne le dit pas...

      Dans la vidéo, il a raison. Plus jeune, parmi mes amis, une fois les diplômes en poche, certains ont très bien compris que faire creuser des trous par les uns pour les faire reboucher par d'autre n'avait pas grand intérêt humainement parlant. Et l'hémorragie a commencé. Le premier s'est tiré à Tahiti et beaucoup ont suivi son exemple. Perso, je n'ai pas remis les pieds en France pendant dix ans avant de revenir... Pendant ce temps les immigrés prennent les places pour que le système perdure sans rien y comprendre à part ce qu'ils ont à y gagner (du moins c'est ce qu'ils croient). Les zélites se frottent les mains. Dissonance cognitive permanente.

      Alors, tu essayes de dire quoi en postant cette vidéo de Charles Gaves ? Comprends-tu même le propos général de cet homme ?

      Supprimer
  8. Fatma Bisounours ben couscous30 décembre 2019 à 13:31

    Mr Gaves dit que l'intelligence est différente de l'instruction ou de la culture.
    En France, intelligence égale étude. Les plus intelligents sont ceux qui ont fait les meilleures études.
    C'est le système éducatif français qui veut ça.
    A l'école la mémoire est privilégiée, les études stimulent surtout la mémoire.
    Mr Gaves dit aussi que les élites françaises ont de la mémoire mais pas de caractère !
    Un "bon" élève est un élève capable de répéter les leçons, de répéter ceux que disent les professeurs.
    Je dirais comme l'a dit je ne sais plus :"l'enfant n'est pas un vase qu'on rempli, mais un feu qu'on allume".
    L'éducation nationale française est une instance dépassée.
    Le système éducatif est plus une machine à noter qu'une machine à épanouir.
    Ses valeurs sont la conformité et le formatage.
    Au lieu de l'innovation et de la créativité.
    La note c'est le résultat.
    C'est une école déconnectée de la réalité. Le but de l'école c'est de nous préparer à la société.
    Edgard Morin dit : " ce que j'ai appris à l'école c'est la résiliation à l'emmerdement"
    L'école peut t'instiller l'impuissance apprise.
    La vraie vie determine ce que je vaux.
    A contrario l'école Montessori sont une pédagogie alternative où l'éducation est vue comme une aide a la vie.
    L'autonomie, l'activité spontanée, l'éducation à la liberté.
    Il y'a un mélange des âges afin de stimuler la collaboration, l'échange, le respect, l'émulation, le développement des relations sociales.
    Un matériel spécifique est employé pour soutenir l'activité, construire l'intelligence et exprimer le potentiel créatif de l'enfant.
    On peut également réussir dans école, on peut apprendre des choses sur un " cheval en bois".
    Je rajouterai que si on fait la guerre en suivant les manuels,on risque de la perdre.
    L'improvisation et la créativité sont des aptitudes très importantes et pas seulement la mémorisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. Ce qu'il dit aussi c'est que l'école, et particulièrement les grandes écoles, trient les gens qui acceptent de se soumettre ou pas au système. De cette manière le système dort sur ses deux oreilles. La France est passée d'un pays d'inventeurs géniaux et originaux à un pays ou plus rien ne se passe. Une simple machine à profits aux rouages bien huilés. Tous ceux qui proposent d'autres choses sont mis à l'écart et il y a une prime à la médiocrité. Le système aime aussi promouvoir les femmes plus scolaires et plus prompts à reproduire le schéma appris sans prendre de risques (je généralise). Les immigrés peuvent aussi jouer ce rôle parfois. De là à penser que nous sommes dans une sorte de société "occupée" par l'étranger voire "colonisée", il n'y a qu'un pas. Coucou l'oncle Sam. Je constate chez les jeunes beaucoup de forts potentiels tout simplement déscolarisés et je ne parierais pas qu'ils s'en sortent bien dans l'avenir. Ce qui implique qu'ils ne se reproduiront sans doute pas et que seuls les médiocres se reproduiront. C'est une sorte de génocide, et sur ce point au moins un génocide de l'intelligence. Et c'est le cas dans tout l'Occident. Comment l'expliquer ?

      Supprimer
    2. Fatma Bisounours ben couscous31 décembre 2019 à 06:49

      Comme tu l'as dit c'est pour que le système puisse continuer de façon éternelle à dormir sur ses 2 oreilles .
      Il ne faut surtout pas le déranger, le réveiller , il est en plein sommeil paradoxal et il fait de beaux rêves, où il y'a deux protagonistes qui doivent cohabiter sans heurts,des rêves de pouvoir paisible d'un côté et des rêves de soumission paisible de l'autre.
      Peut être que le paradigme vers lequel s'oriente la société, ce n'est pas de faire des génies mais des gens dotés d'une intelligence" suffisante" pour continuer à faire tourner une société orientée vers le conformisme. Un peu mouton de Panurge quoi. Une société de génies fait peur car elle destabiliserait l'équilibre acquis?

      Supprimer
    3. Fatma Bisounours ben couscous31 décembre 2019 à 07:19

      Les génies c'est comme un feu d'artifice, ça part de tous les côtés, alors que l'homogénéité est plus facile à canaliser.

      Supprimer
    4. Fatma Bisounours ben couscous31 décembre 2019 à 08:19

      https://www.cnews.fr/vie-numerique/2019-12-31/la-premiere-teleportation-quantique-entre-deux-puces-informatiques-realisee

      Supprimer
  9. Fatma Bisounours ben couscous30 décembre 2019 à 13:35

    " on peut également réussir sans école"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut réussir sans école.
      Ça dépend ce qu'on entend par réussir

      Supprimer
  10. Juste un mot pour vous dire mon avis sur l'école.
    Elle n'à pas vocation à rendre les enfants ni plus intelligent ni plus épanouis.
    L'école est la pour inculquer du savoir et te préparer à la vie en communauté avec les règles et les contraintes que la vie nous prépare.
    Les autres bienfaits dont tu parles Fatma sont le rôle de la famille.
    Celle ci a transféré ses devoirs et son rôle à une institution qui s'appelle l'école est qui est dépassée par se que la société attend d'elle.
    Et c'est normal que ça ne fonctionne pas
    Quand à Montesori on peut en reparlera mais ça frôle la dérive sectaire dont parle Wendy
    Chacun a sa sauce.
    Les dégâts sont la pour le prouver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok Mila , on voit qu'il y a du vécu dans tes propos.Mais encore faudrait-il prendre la situation par les 2 bouts. Le "vivre ensemble" qui doit être appris à l'école utilise un processus contraint qui ne fonctionne pas vraiment à notre époque. Les lardons qui arrivent dans notre monde tombent dans une société familiale déconnectée. Le modèle de vie a été standardisé par des suggestions médiatiques . Il a enlevé tout pouvoir aux parents. Les plus avertis ont tenté de couper les médias de leur quotidien mais ils n'ont plus aucune chance maintenant. La fameuse société connectée a complètement effacé la structure familiale.
      Au bout de la ligne ne restent plus que des enfants qui régressent dans leurs apprentissages familiaux et qui atterrissent à l'école avec des neurones endormis . Chacun sait qu'il y a une nécessité à intégrer certains apprentissages dès la petite enfance. L'école est devenue (à quelques rares exceptions près) la fabrique des crétins. Elle ne fait que suivre le processus qui a fait régresser les parents.
      Montesori n'a rien à voir avec une dérive sectaire. Bien au contraire c'est un modèle qui fonctionne. Mais ce modèle ne peut fonctionner que si les parents sont encore disponibles intellectuellement et financièrement.
      La société est en régression parce qu'un système en a pris la gestion et que chacun y voit (ou croit voir) un progrès.
      Lucie

      Supprimer
    2. On est entièrement d'accord sur les causes et les constats.
      Concernant Montesori nous avons eu une classe dans notre maternelle. Fiasco total.
      Les préceptes du docteur Montesori sont complètement détournés et hors sujet si on part du principe que le début du siecle n'à rien à voir avec aujourd'hui.
      Il faut relire Montesori aux origines.
      Entre libérer les enfants des carcans societaux de 1910 et l'ecole et le monde d'aujourd'hui il y a pour moi, un monde.
      Et je peux te dire que mes petits enfants sur lesquels qu'on a tenté cette méthode. ...no comment !

      Supprimer
  11. https://www.causeur.fr/ecole-methode-montessori-celine-alvarez-143865

    Je côtoie des enfants tous les jours et force est de constater que l'école revisitee à cette sauce est bien une fabrique à cretins

    RépondreSupprimer

Modération pour un temps.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.