vendredi 13 décembre 2019

Retraites, boires et déboires.




Jean-Paul Delevoye a “oublié” de déclarer un troisième poste, à la Fondation SNCF. 

 “cette nouvelle omission conforte l’initiative d’Anticor qui a demandé à la HATVP de saisir le parquet."

la Fondation SNCF, finance diverses associations d’aide aux publics fragiles via le mécénat d’entreprise.

Source et plus

12 commentaires:

  1. 3 mandats non déclarés et interdits en vertu de son statut ministériel et de la constitution, dont un lui rapportant près de 5400€ par mois auprès d'intérêts privés des assureurs directement en relation avec l'objet du rapport public sur la retraite dont il a la charge imposant la neutralité ; c'est un conflit d'intérêts manifeste qui permet de jeter la suspicion sur son rapport; il mérite poursuites judiciaires et condamnations pénales y compris d'être révoqué immédiatement . Anticor fait du bon boulot. Et de plus, lors de ses interventions à l'assemblée pour se justifier, il fait preuve d'une arrogance méprisable. J'espère que la HATVP saisira le procureur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dirait un sketch. Delevoye se lance dans le stand-up à 70 berges... il fait concurrence à Gad Elmaley.

      La communauté de l'huile et affidés dans toute sa splendeur.

      Supprimer
  2. La justice divine ne marche pas . Rétablissons la guillotine !
    Qui peut croire que notre monde a changé?
    Macronibus et toute sa bande de gredins pillent le pays .
    En d'autres temps nous avons eu Chirac le porteur de valise (chargées de millions !) qui caressait le cul des vaches tout en plombant les finances.
    Il y eut aussi le fameux Mitterrand et les 40 voleurs (pour les détails voir les bouquins de Montaldo).
    N'oublions pas les bras droits Barre et Fillon , autres bandits de grands chemins qui ont fait les poches des Français.
    Tous des fripouilles....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vexé d'avoir été moqué par Emmanuel Macron et d'autres dirigeants, le président américain a traité son homologue français d'«emmerdeur», lors d'une réunion diplomatique.

      https://francais.rt.com/international/69126-trump-traite-macron-emmerdeur-devant-ambassadeurs-onu

      Supprimer
    2. Ça fait des siècles que les dirigeants sont des fdp. A croire que l'humain n'a jamais évolué, un petit soumis et con.

      Supprimer
    3. c'est vrai, mais on arrive à une période ou il va y avoir des revelations sur les coup tordus des politiques.

      Supprimer
  3. C'est le concours national des beurres au salon national de l'agriculture et monsieur Delevoye a volé l'assiette !

    La crédibilité de ce faisan quand il explique aux gueux qu'ils vont avoir 1000 euros de retraite ! lol !

    RépondreSupprimer
  4. Voici les recommandations de BlackRock 15 jours avant la remise du rapport Delevoye sur le projet de régime universel. Les intentions sont claires : porter l’épargne-retraite à 300 milliards d’euros à la fin du quinquennat. 

    Autrement dit : Delevoye, Macron et Edouard Philippe veulent que les citoyens français cotisent 300 milliards d’euros en les confiant à une entreprise privée, BlackRock, sous forme d’une épargne-retraite. C’est le passage à un système de retraite par capitalisation.

    Il est écrit en toutes lettres : « L’objectif du gouvernement est de porter l’épargne-retraite à 300 milliards d’euros d’encours à l’horizon de la fin du quinquennat. »

    Source : à la page 4 du document officiel de l’entreprise privée BlackRock, le paragraphe A s’intitule « Dispositifs indispensables pour réussir la réforme de l’épargne-retraite » :

    https://www.blackrock.com/corporate/literature/whitepaper/viewpoint-loi-pacte-le-bon-plan-retraite-juin-2019.pdf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi la partie où on est forcés de leur donner notre fric pour notre retraite. Tranquille.

      Supprimer
  5. SCANDALEUX : Le feuilleton grandguinolesque Delevoyegate continue ; article du journal le monde ce jour : Delevoye a aussi omis de déclarer trois mandats de plus, ce qui porte à 6 le nombre de mandats non déclarés.

    - mandat de président de l’Observatoire régional de la commande publique des Hauts-de-France. (structure reliée à la région et à la préfecture et doit «améliorer et contrôler la transparence des marchés publics»«Un poste où il est question de commandes et de marchés publics») "transparence", ihihih!

    -mandat au conseil d’orientation de l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance (IRG). Un think thank philanthropique qui «finance par l'octroi de dons ou de prêts des recherches et des actions qui concourent au progrès de l'homme par les sciences et le développement social». "humanisme"!

    - président de la coalition «Divisons les délais administratifs par 2», entité de l’agence de communication «40 degrés sur la banquise»

    https://francais.rt.com/france/69137-delevoyegate-monsieur-retraites-gouvernement-a-oublie-declarer-deux-autres-mandats

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.